Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2009

UPANISHADS et COUSCOUS

upanishads 5.JPG

*

Upanishads et couscous

*

Evanescence et nucléaire

*

Evangélisme et gros sous

 

 

                        Une formule des Upanishads affirme « Sarvam Kalvidam brahman »… « En vérité, tout, dans cet univers est brahman », soit,  «  Tout dans cet univers est l’unique et éternelle Réalité suprême »….( Arnaud Desjardins. « La voie du cœur » )

En clair, tout ce qui est bon, agréable, généreux, mais aussi tout ce qui est cruel, dur, insupportable ou scandaleux,  TOUT fait partie de l’éternelle Réalité suprême… !!

L’enseignement de toutes les grandes religions, révélées ou pas, dit à peu prés la même chose… De Confucius à Jésus, de Moïse à Socrate, de Bouddha à Mahomet, les concepts de base de l’acceptation de la condition humaine, reposent d’une part, sur la grandeur d’âme d’une partie de l’humanité, et d’autre part sur la noirceur des agissements de notre cerveau reptilien qui occupe encore une partie de notre occiput…. La confrontation perpétuelle de ces deux tendances, qu’on les appelle comme on veut, disons pour simplifier Dieu et le Diable,  semble une nécessité incompréhensible mais essentielle pour assurer la marche de l’Univers…. !! Il semble que depuis la nuit des temps, la plupart des humains ont admis cette situation et l’ont supporté tant bien que mal, l’ultime recours de l’espérance transcendante étant toujours là pour apporter le minimum de réconfort….

Jusqu’au jour ou….. il semble que tout a commencé à se dégrader…, quand les cerveaux boursouflés d’orgueil des concepteurs des Lumières, des idéologies et de la psychanalyse aient réussi à faire croire à une majorité d’êtres humains que leurs élites allaient pouvoir résoudre tous leurs problèmes existentiels, tant matériels que politiques,  tant sexuels que psychiques….   Pendant un bon siècle les pauvres humanoïdes ont cru détenir la pactole universel… : avec « l’Instruction » et « l’Education » laïques, et le « Progrès matérialiste », le rejet des « religions opium du peuple »…., la société humaine allait vite atteindre le nirvana sur terre, un « nouvel homme »  allait apparaître, fruit des amours du socialisme et de la psychanalyse…. !! Deux idoles, Staline et Hitler,  allaient dominer le monde, pour des motifs différents certes, mais les deux pour promouvoir le bonheur des peuples… et les peuples subjugués allaient suivre pour entraîner le monde d’abord dans un carnage épouvantable, puis ensuite pour apporter sur le trône du capitalisme toutes les méthodes de servage et d’esclavage modernes, qui nous régissent encore aujourd’hui : la publicité, la manipulation des foules, les slogans politiques, les promesses fallacieuses et l’inévitable carotte inaccessible de la richesse….

Mais, exactement comme l’énorme puissance des marées revient implacablement envahir les côtes, la vie de tous les jours des humains sur la terre ramène aux fondamentaux du comportement des humanoïdes : tantôt une multitude d’êtres agissent pour le bien de l’humanité,  tantôt une multitude d’êtres humains ( souvent les mêmes ) provoquent les pires catastrophes, les pires malheurs, les pires abominations…. L’abandon des modes de vie incluant les valeurs spirituelles a précipité les sociétés occidentales dans une course à l’argent et à l’AVOIR effroyable durant tout le XX me siècle, aujourd’hui c’est au tour de l’Asie, demain ce sera l’Afrique… Bientôt tous les hommes auront oublié les traditions ancestrales de sagesse, accumulées pendant des millénaires par l’expérience, tous vont courir pour remplir leurs comptes en banque, tous vont vouloir jouir de leur fric par le confort matériel, les gadgets inutiles, les voyages, imitant en cela leurs grands frères européens, et vont parachever la grande catastrophe environnementale annoncée par les prophètes écologistes… Mektoub…. Inch’Allah…. L’immanence diluvienne enregistrée dans nos cerveaux hypothalamusiens, et toujours renouvelée dans la mémoire par la  permanence romanesque de l’arche salvatrice, semble être devenue une quasi réalité…., et la source de milliards de chiffres d’affaires pour les fils putatifs de Noé, l’homme d’affaire photographe,  Arthus Bertrand, le chevalier blanc de la banquise en perdition,  en étant le modèle le plus connu…

Ces catastrophes annoncées font donc partie de l’éternelle Réalité, et les grands savants écologistes qui nous foudroient de leurs anathèmes dans tous les médias, font eux aussi partie de l’éternelle Réalité…tout comme les milliards de couillons qui s’obstinent à tout polluer avec leurs bagnoles et leurs produits manufacturés…. !!  Donc, le monde continue à tourner selon les mêmes principes…, car, en Réalité concrète, personne, absolument personne sur cette terre, ne peut prévoir comment sera la bonne vieille terre après la «  Grande Catastrophe Climatique » … ? L’univers continuera de tourner, le dernier carré d’écologistes réfugiés au Kalahari, au Ténéré ou au mont Arara, relanceront l’ère de la cueillette puis la culture animale, et  un cycle de l’éternelle Réalité repartira… Ou, plus certainement, la multitude d’êtres bons et généreux aura trouvé des solutions alternatives pour permettre aux hommes de vivre et continuer la ronde des éternelles Réalités… !!

La réelle Réalité peut nous faire constater chaque jour, dans nos pays dits civilisés, à l’occidentale, le spectacle d’une majorité d’êtres ayant un comportement pathologique, pour ne pas dire psycophatique,   la plupart d’entre eux ayant oublié le moindre bon sens et ne sachant plus du tout ce qu’ils font sur la terre… On peut dire qu’ils se comportent en schizophrènes, ils marchent complètement à côté de leurs pompes, se contentant d’imiter ce qu’ils voient à la télévision, dans la rue, au cinéma, ou de faire ce que les bonimenteurs de la publicité ou des gourous petits bourgeois leur demande de faire…., familles recomposées, mères porteuses, homosexualité, violence, anarchie, gagner du fric, avec ces hautes perspectives morales la société post-humaniste a de l’avenir…. !!  Ces millions de pauvres bougres ont complètement oublié ce que le christianisme avait réussi péniblement,  à leur faire entrer dans la tête depuis 20 siècles : les règles  minimum de vie en commun, de partage, de respect d’autrui, d’amour et de charité… Avec ce minimum de règles dans la tête, on pouvait encore, il n’y a pas si longtemps, être quelqu’un, même pauvre, même fauché, un individu lambda chrétien pouvait être un être humain à part entière, en ce début de XXI me siècle, c’est quasiment impossible, tant il faut remplir de conditions extérieurs pour être au « TOP » de la mode et du fric…..

Eh pourtant les guides et gourous de la société moderne se disent inspirés par la «  RAISON », c’est quand même assez paradoxal…. ? C’est certainement  encore une étape des upanishads, il faut en passer par là avant d’atteindre un autre état  de réincarnation plus proche du nirvana…, mais il faudra encore un certain temps avant que les pseudos savants engendrés par la « RAISON » reviennent à la raison…  !!  Malgré ce déferlement de matérialisme presque universel maintenant, il subsiste quand même quelques îlots bien cachés dans quelques recoins d’Amazonie ou d’Afrique ( ou les anthropologues n’ont pas encore sévi… ) ou les habitants ont réussi à conserver presque intact les traditions spirituelles millénaires, quelque soit les croyances ou religions, peut-être seront-ils bientôt les foyers d’ou partiront les « virus » d’une civilisation… ? Persiste aussi la présence, même dans les univers les plus déshumanisés, de ceux que l’on dénomme les « éveillés »,ou les « illuminés », ou les « saints », ou plus péjorativement les « fadas », qui reçoivent la grâce de voir l’autre face du monde, derrière le miroir des illusions terrestres, mais, depuis toujours ils ne peuvent transmettre aux autres leur expérience de l’indicible, eux aussi sont « brahmans »….

Le grand rêve des « Lendemains qui Chantent », envisagés par les grands penseurs socialistes, est lui aussi au bilan négatif  de l’éternelle Réalité, le mythe du Paradis Terrestre en a pris un sacré coup derrière les oreilles… Les pauvres petits bourgeois de ce début de XXI me siècle n’ont plus, pour unique moyen d’espérance que la transmigration de leurs âmes vers quelques hyper vedettes du sport ou du show-bis…., se  réincarner en Zidane ou en Marilyn, quelle aubaine…., mais alors que de problèmes pour l’attribution du Ballon d’Or ou la remise des Oscars… !! Ou alors, si la vie terre à terre appartient aussi à l’éternelle réalité, les petits bourgeois qui mènent le monde, après avoir essayé tous les excès et déviations sexuels et la drogue, n’ont plus que trois solutions : la dérision, la violence et l’anarchie… ?

« TOUT EST BIEN » dans le meilleur des mondes possibles…. Gottfried Wilhem von Leibniz allait tout à fait dans le bon sens… !! Pas de physique sans métaphysique…., et pas de raison sans spirituel, c’est le minimum de conclusion que je puis tirer de cette réflexion, et souhaiter que les grands manitous politiques, universitaires et financiers qui nous malmènent reprennent conscience de ce minimum de bon sens…. Tant que l’énorme énergie dégagée par des milliards de cerveaux se cantonnent dans le matérialisme, l’argent, le sexe, et la jouissance immédiate, il ne peut en résulter que du chaos sous toutes les formes…  Le monde des humains ne peut réellement exister et être viable pour la majorité que par le retour à l’acceptation d’une harmonie préétablie, par un Créateur, qu’on l’appelle comme on veut, il n’y en a qu’UN, la condition étant que les hommes rabaissent leur orgueil de surhommes, et allient leurs pensées et leurs cogitations dans une noosphère commune. Et avec François d’Assises, chantons 

Très haut, tout puissant et bon Seigneur

à toi louange, gloire, honneur et toute bénédiction

à toi seul ils conviennent ô Toi Très haut

et nul homme n'est digne de te nommer.

Loué sois-tu, Seigneur, avec toutes tes créatures
spécialement messire frère Soleil
par qui tu nous donnes le jour, la lumière
il est beau, rayonnant d'une grande splendeur
et de toi, le Très Haut, il nous offre le symbole.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Lune et les Etoiles
dans le ciel tu les as formées claires,
précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent,
et pour l'air et pour les nuages
pour l'azur calme et tous les temps
grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Eau
qui est très utile et très sage
précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Feu
par qui tu éclaires la nuit,
il est beau et joyeux,
indomptable et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits
avec les fleurs diaprées et les herbes.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux
qui pardonnent par amour pour toi,
qui supportent épreuves et maladies,
heureux s'ils conservent la paix
car par toi, le Très Haut, ils seront couronnés.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la Mort corporelle,
à qui nul homme vivant ne peut échapper,
malheur à ceux qui meurent en péché mortel,
heureux ceux qu'elle surprendra faisant ta volonté
car la seconde mort ne pourra leur nuire.

Louez et bénissez mon Seigneur,
rendez-lui grâce et servez-le
en toute humilité.

Florilège Post Brahmane

Initiation minimum

Upanishad ; Couscous ; Eternelle Réalité ; Dérision ; Brahman ; Paradis ; Vacuité ; Réincarnation

Chaos annoncé

Einstein ; Génie du plagiat ; Voltaire ; Freud ; Livre noir Psy ; Nietzsche ; Rockefeller ; Adam Smith ; Marx ;  l’aliénation ; Zinedine ; Marylin ; Arthus Bertrand

Harmonie possible

Socrate ; Premier philosophe ; Bouddha ; Moïse ; Mahomet ; Leibniz ; Noé ; Confucius ;Jésus de Nazareth

Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Eternel ! (Ps 4,7)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/05/2009

CHERCHEURS en COLERE

chercheurs 2 3.JPG

*

Les « CHERCHEURS » en colère…

*

Le paradoxe du « Progrès »

*

Diplômes Supérieurs et Oeillères

 

On est en mai 2009, et depuis deux ou trois mois, les « chercheurs » sont en colère, ils organisent des « journées d’action », défilent dans les rues, lancent des chaussures contre les ministères, et clament à cors et à cris qu ‘on veut asphyxier la « RECHERCHE »… Paradoxe des paradoxes, en même temps, des gens bien intentionnés, endoctrinés et poussés par d’autres scientifiques manifestent à qui mieux-mieux contre les ravages des excès de la consommation d’énergies diverses et les utilisations abusives de produits chimiques industriels dans la production de denrées alimentaires…tous produits inventés par des chercheurs… !!

Ce matin encore, la radio annonce que plusieurs universités sont bloqués depuis trois mois, et que les «  Représentants » des « Chercheurs » sont mécontents des dernières propositions gouvernementales…. !!  Ce qui est  faramineusement paradoxal dans tout ce barnum, c’est que ces « futurs grands chercheurs », qui vont faire 8, 10, ou même 12 années d’études supérieures, en général aux frais des contribuables, et qui seront dans 10 ou 15 ans le «  Fer de Lance »  de la « Recherche Française », les « Maîtres à Penser »  de la société matérialiste, n’ont pas l’air de se rendre compte que le monde entier traverse une crise économique épouvantable et que leurs actions anarchisantes risquent fort de foutre la France dans un merdier total…. A ce moment là, nos Hyper-Cerveaux  iront faire de la Recherche chez Plumeau… ou ils iront au cul des brebis avec le grand philosophe humaniste José Bové, héros du Retour à la Terre et pourfendeur, tel le très célèbre «  Don Quichotte de la Manche », des moulins Macdo …?

Car, il faut bien le dire, si les inventions des chercheurs depuis le IXX me siècle nous ont grandement facilité la vie, elles ont aussi apporté des formidables moyens de destructions de toutes sortes… , moyens directs ou indirects, et l’on voit de nos yeux aujourd’hui le prix à payer pour le «  PROGRES »… aujourd’hui, demain, et après-demain, s’il y a encore de la vie sur la terre… ? Tout à fait par hasard, en fouillant un étal de bouquiniste, je suis tombé sur un N° de la revue « Science et Vie » de août 1945, ou, page 65, on trouve un article dithyrambique d’un dénommé Georges Lefranc, sur la formidable invention du D.D.T…. !! La formule magique de ce «  formidable moyen de destruction des insectes nuisibles » a été mise au point par un « chercheur » américain , R.C. Roark et le procédé industriel de fabrication a été breveté en 1940 (année mémorable pour la civilisation occidentale) par nos amis Suisses, grands bienfaiteurs de l’humanité devant l’Eternel, la Société Gelgy de Bâle, qui baptisa le produit « Césarol ».. L’appellation américaine « D.D.T »(dichlorodiphénil-trichloréthane) a toutefois été conservée par la suite. Au milieu de l’article de « Science et Vie », une belle photo montre des employés, sans aucunes protections personnelles, pulvérisant avec un énorme tuyau du D.D.T sur de grands arbres des Montagnes Rocheuses…

 

DDT USA666.jpg

Nota : la revue « Science et Vie » vaticine toujours à qui mieux-mieux… Le N° 1098 de mars 2009 a un titre tonitruant «  La SCIENCE sait lire dans les pensées »… !!

                  Les pages Wikipedia sur le D.D.T donnent un tableau assez complet de l’histoire de ce produit chimique balancé tous azimuts par milliers de tonnes dans tous les coins du monde, car il fut d’abord considéré comme un bienfait pour l’humanité, enfin débarrassée des bestioles gênantes pour les cultures et l’hygiène corporelle des individus…. Puis il fut voué universellement aux gémonies dans les années 60 et 70, après la parution du livre «  Le printemps silencieux » de la biologiste américaine Rachel Courson, accusant le produit de détruire TOUS les insectes, les bons et les mauvais, et, aussi, d’être cancérigène… !!

                Dans le Panthéon Mémorial Universel, il y a des noms de « CHERCHEURS » ultra célèbres, que chacun vénère à sa façon, et, pour le moment il ne vient à l’idée de personne, même parmi l’intelligentsia française de très haut niveau, de commencer à mettre en accusation ces génies… On peut citer au hasard : Denis Papin, Spallanzani, Beau de Rochas, Nobel, Einstein, Diesel,  Pasteur, Watt,  Flemming, Haber, Hyatt, Teller….. etc… Si, aujourd’hui, l’atmosphère, la terre, les fleuves, les océans, les hommes, les bêtes, sont pollués presque à saturation, c’est par les effets indirects désastreux des applications pratiques des « RECHERCHES » de ces grands inventeurs…  Actuellement, les « chercheurs » ne veulent plus trop se « mouiller », les nouvelles découvertes,  comme le décryptage de l’ADN, la nanotechnologie, les super-détergents, sont l’œuvre « d’Equipes de chercheurs » plus ou moins anonymes… !!  De grandes inventions qui ont donné énormément de bonheur à toute l’humanité n’ont, par contre, pas été revendiquées par des « chercheurs » officiels…, ces gens sont vraiment des bienfaiteurs de l’humanité, ceux qui ont apporté aux hommes l’allumette, l’aspirine, le balai, le biberon, la boussole, le moulin à légumes, la charrue, le camembert, l’accordéon, la chasse d’eau… !! Il y a aujourd’hui la C.P.I ( Cour Pénale Internationale) , compétente pour juger les individus responsables de « crimes de guerre » « crimes contre l’humanité » «  crimes de génocides »… peut-être faudra-t-il étendre ses compétences aux « crimes génocidaires indirectes des chercheurs »… ?

                    La première mise en accusation pourrait concerner « l’Equipe de Chercheurs Monsanto », qui déposa en 1993, le premier brevet d’un soja OGM (Organisme Génétiquement Modifié) résistant à un autre célèbre produit agricole sophistiqué, le Roundup…fabriqué par la même société… ?

                    Peut-être que le vieux birbe que je suis devenu est complètement dépassé par les comportements modernes préconisés par les gourous de la psychanalyse, mais je ne vois vraiment pas d’autres solutions à tous les problèmes liés à l’ère de l’hyper consommation d’énergies et de produits industriels, que le retour à une certaine simplicité de vie, une simplicité volontaire, une discipline morale en quelque sorte… Que cette discipline soit d’ordre religieux, philosophique, chamanique ou naturel, peu importe pourvu que la vie de tous les jours se concentre sur la « solidarité et la sobriété », ce n’est pas moi qui le dit , mais André Aschéri et Claude Albert dans un livre prémonitoire «  ESPERANCE DE VIE » « La fin des illusions ». 

 

Grain à moudre(sans OGM)

*

Toutes les inventions

La bombe H

Biotechnologie et eugénisme

Pesticides et santé

Les pensées Shadok

 

 

 

 

 

 

 

 

28/04/2009

DURABLE..VRAI.. FAUX.. DURABLE..

vrai faux durable 3.jpg

*

Le « Développement » durable* ?

*

Une manipulation capitaliste ?

*

Une « Utopie » scientifiquement ubuesque ?

*

Raymond et les potaches… !!

 

                  Une discussion qui revient souvent avec un couple ami, des gens « BIEN », super « BIEN » même dirais-je, est le dilemme qui concerne la capacité des êtres humains à se réformer… Eux, vieux adeptes de la religion écologique depuis une bonne vingtaine d’années, croit dur comme fer que la majorité des humains de la terre entière va faire un bond en arrière et retrouver une austérité et une simplicité de vie* semblable à celle du IXX me siècle en Europe…. Moi, vieux routard au cuir tanné par le boulot, les expériences humaines de toutes sortes, le constat désolant de la perversité généralisée du genre humain, la tendance innée des hominidés à aller vers le plus facile et le moins pénible, plus ma tendance naturelle à un fatalisme spiritualisé , je suis persuadé, bien que tout à fait conquis par les idéaux écologistes, que jamais dans l’histoire connue de la Terre ( environ 10.000 ans), les hommes, même fortement influencés par des penseurs,  des philosophes et  des thaumaturges religieux extraordinaires, n’ont jamais fait le moindre effort pour rectifier un comportement désastreux ou suicidaire…. Toujours, toujours, l’ensemble d’une société ayant vécu une civilisation superbe  ( Mésopotamie, Anciens Egyptiens, Incas, Grecs, Rome… ) , toujours, toujours, s’est laissé glisser dans la facilité, la déconfiture, la décadence en somme…. Le monde matérialiste actuel en est là, les prophètes du Progrès et de la Raison sont toujours d’actualité, et ont tellement imprégnés les consciences qu’il faudra des siècles de souffrances pour rétablir un équilibre entre l’hominidé animal et l’hominidé spirituel….    

 

Déjà le terme « Développement* », toujours accolé à « Economique* », suppose toujours plus d’énergies industrielles, plus de loisirs, plus de consommations de produits manufacturés et de gadgets informatiques, plus d’argent disponible, plus de voyages, plus de confort domestique, plus, plus, toujours plus…. !! Accolé au terme durable*, on rentre dans l’hypocrisie totale, dans la manipulation capitaliste ou dans l’utopie ubuesque des scientifiques écolos, car « durable », ça veut dire constant, continu, inépuisable, permanent, persistant, et un « développement durable » ça veut donc dire toujours plus de, encore plus de… !!   J’ajoute que tout ce que les prophètes de malheur, qui se qualifient de « scientifiques », nous annoncent depuis quelques décennies, en particulier sur la modification du climat due à l’action des hommes, me paraît aussi valable que tout ce que les prophètes disent depuis l’aube des temps… Nul ne sait comment vivront les hommes dans quelques siècles, mais je suis entièrement confiant dans la capacité de nos descendants à s’adapter aux circonstances et à trouver des solutions à tous leurs problèmes d’environnement….  «  Inch ‘’ Allah …Mektoub…  la providence* nous mène tous vers un certain accomplissement incompréhensible à l’échelle des petits cerveaux humains »

 

Mon ami Raymond, que j’appellerais « monsieur BIEN », a la cinquantaine et la grande forme, présentement il fait une rénovation complète de maison ancienne, sa femme Pierrette est infirmière, ils ont trois grands enfants tirés d’affaire… Ils vivent simplement, cultivent un jardin potager, se chauffent au bois, produisent leur miel pour l’année, ont quelques poules pour avoir des œufs frais et sont écologistes dans l’âme… Au départ, Raymond a eu une formation de technicien agricole et Pierrette celle d’infirmière, ils sont allés  deux fois deux ans en Afrique, pour le compte d’une ONG humanitaire… c’était vraiment le couple idéal pour ce genre de mission : lui pour former des paysans, elle pour soigner les maladies tropicales… Ils ne regrettent rien de ces années données gratuitement, en ont de très grands souvenirs de solidarité, seulement un petit peu d’amertume du fait que ces années ne comptent pas pour leurs annuités de retraite… Ils furent de tous les grands combats écolos, Larzac, barrages sur la Loire, pionniers de l’agriculture bio, pourfendeurs des pesticides et des OGM, et créateurs, avec quelques amis d’une grande foire bio régionale…. Ils se sont un peu rangés depuis quelque temps , mais l’esprit est toujours là…

 

Monsieur BIEN fut donc invité à un espèce de colloque organisé par les instances du Conseil Général, sur le « Développement durable », destiné en particulier à suivre et récompenser les travaux effectués dans les écoles, collèges et lycées du département… Pendant plusieurs heures, différentes classes de tous niveaux exposèrent les travaux et recherches de l’année… comme Pierre Perret le dit pour le zizi, tous ces potaches connaissaient « TOUT » sur  leurs sujets : économie solidaire, gestes durables*, sacs recyclables, refus des OGM,  pollutions climatiques,  tri sélectif,  biodiversité, agriculture bio,  énergies propres…. Un véritable récital, applaudi par tous les participants, le tout récompensé de prix, de bourses d’études, de voyages, d’entrées gratuites dans des musées, des labos, des instituts de recherche… Après plusieurs exposés de sommités locales en agrobiologies et en habitat durable, monsieur Bien demanda la parole… 

 

L’un des organisateurs présenta monsieur Bien, avec un florilège de ses actions menées depuis vingt ans… un murmure d’acquiescements parcourut la salle… Monsieur Bien remercia tous les participants, félicita les élèves, leur dit d’abord que tout ce qu’il avait entendu allait dans le bon sens, et qu’ils verraient peut-être un jour une nature plus saine et une atmosphère moins polluée…Puis il entra de suite dans ce qu’il voulait dire aux jeunes : « tout ce que vous avez exposé est plein d’idées et de bonnes intentions, mais il y a une chose primordiale que vous avez oublié, et qui résoudrait très rapidement  une grande partie des problèmes, c’est la diminution drastique de toutes les consommations de produits sophistiqués.. Il faut vous engager dés maintenant à vivre plus simplement, à acheter le moins possible de produits industriels emballés, à ne plus utiliser d’automobile pour la moindre course, à vous chauffer moins et surtout à acheter votre nourriture sans emballages, des produits de saison au détail, sur les marchés, à préparer votre cuisine vous-mêmes, à mettre vos déchets dans des composteurs… rien que ces quelques recommandations supprimeraient des millions de tonnes d’ordures ménagères avec toute la pollution que cela amène, en particulier pour les transports….. » Pendant les dix premières minutes, toute la jeunesse suivit attentivement les paroles du vétéran,  puis l’attention se relâcha…. « Mais qu’est-ce qu’il raconte le vieux… on ne va pas  s’emmerder à faire la soupe, éplucher des légumes  et faire cuire des ragoûts pendant des heures… » L’attention se relâcha de plus en plus, et un quart d’heure après, toute la salle discutait et s’apostrophait sans tenir compte du discours un peu chiant de monsieur BIEN….

 

Raymond me raconta cela quelques mois plus tard, car il en avait « gros sur la patate », sa réflexion l’avait obligé de constater que les actions directes et moralisantes des écolos purs et durs, dans le domaine des habitudes de vie n’avait que peu de répercussions, car tout cela se fait petit à petit, souvent par analogie, les gens se copient les uns les autres….c’est la mode… c’est au point….c’est pratique…le congélateur… le four à micro-ondes…les potées surgelées…le chauffage électrique… la bagnole sous la main…  Moi, qui suit un vieux machin de 75 berges, je lui disais que oui, que j’avais vu tout ça se produire sur un demi-siècle, à commencer par ma mère, qui, dans les années 50, était submergé de bonheur  devant son premier réfrigérateur… «  enfin je vais pouvoir conserver le beurre, la viande, le fromage, le lait, et je vais boire frais l’été…. !! » On ne revient jamais en arrière…. !!

 

Si l’on parcourt rapidement les siècles en matière de diététique, on retrouve toujours et partout des « maîtres » incontestés de la bonne hygiène de vie et aussi du savoir-vivre… Je ne citerai pour la forme que Epicure*, Henry David Thoreau*, Gandhi*, et plus proche de nous Jean Trémollières* dans son essai « Diététique et Art de Vivre » ou il disait, dans le préambule ::; «  On voudrait pouvoir construire un lieu du monde ou tout soit  Ordre et Beauté, Sécurité et Bonheur… Mais voilà : « le solide n’habite pas nos murs, mais en nous, hommes lents, hommes continuels »dit une vieille stèle chinoise. La société des hommes ne garde son équilibre qu’en AVANCANT, en cherchant toujours, et non en s’arrêtant… Comme une bicyclette, c’est son mouvement qui l’empêche de tomber trop à droite ou trop à gauche… »

Bribes de connaissances

 

Développement durable

La nourriture

Simplicité volontaire

La vie dans les bois

Pauvres de cœur

Vide et pauvreté

Définition de sobriété

Simplicité

Solidarité

La croissance économique

Pays en développement

Idée de destin

Agrobiologie

Claude Aubert

Marie Rouanet