Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2009

CHERCHEURS en COLERE

chercheurs 2 3.JPG

*

Les « CHERCHEURS » en colère…

*

Le paradoxe du « Progrès »

*

Diplômes Supérieurs et Oeillères

 

On est en mai 2009, et depuis deux ou trois mois, les « chercheurs » sont en colère, ils organisent des « journées d’action », défilent dans les rues, lancent des chaussures contre les ministères, et clament à cors et à cris qu ‘on veut asphyxier la « RECHERCHE »… Paradoxe des paradoxes, en même temps, des gens bien intentionnés, endoctrinés et poussés par d’autres scientifiques manifestent à qui mieux-mieux contre les ravages des excès de la consommation d’énergies diverses et les utilisations abusives de produits chimiques industriels dans la production de denrées alimentaires…tous produits inventés par des chercheurs… !!

Ce matin encore, la radio annonce que plusieurs universités sont bloqués depuis trois mois, et que les «  Représentants » des « Chercheurs » sont mécontents des dernières propositions gouvernementales…. !!  Ce qui est  faramineusement paradoxal dans tout ce barnum, c’est que ces « futurs grands chercheurs », qui vont faire 8, 10, ou même 12 années d’études supérieures, en général aux frais des contribuables, et qui seront dans 10 ou 15 ans le «  Fer de Lance »  de la « Recherche Française », les « Maîtres à Penser »  de la société matérialiste, n’ont pas l’air de se rendre compte que le monde entier traverse une crise économique épouvantable et que leurs actions anarchisantes risquent fort de foutre la France dans un merdier total…. A ce moment là, nos Hyper-Cerveaux  iront faire de la Recherche chez Plumeau… ou ils iront au cul des brebis avec le grand philosophe humaniste José Bové, héros du Retour à la Terre et pourfendeur, tel le très célèbre «  Don Quichotte de la Manche », des moulins Macdo …?

Car, il faut bien le dire, si les inventions des chercheurs depuis le IXX me siècle nous ont grandement facilité la vie, elles ont aussi apporté des formidables moyens de destructions de toutes sortes… , moyens directs ou indirects, et l’on voit de nos yeux aujourd’hui le prix à payer pour le «  PROGRES »… aujourd’hui, demain, et après-demain, s’il y a encore de la vie sur la terre… ? Tout à fait par hasard, en fouillant un étal de bouquiniste, je suis tombé sur un N° de la revue « Science et Vie » de août 1945, ou, page 65, on trouve un article dithyrambique d’un dénommé Georges Lefranc, sur la formidable invention du D.D.T…. !! La formule magique de ce «  formidable moyen de destruction des insectes nuisibles » a été mise au point par un « chercheur » américain , R.C. Roark et le procédé industriel de fabrication a été breveté en 1940 (année mémorable pour la civilisation occidentale) par nos amis Suisses, grands bienfaiteurs de l’humanité devant l’Eternel, la Société Gelgy de Bâle, qui baptisa le produit « Césarol ».. L’appellation américaine « D.D.T »(dichlorodiphénil-trichloréthane) a toutefois été conservée par la suite. Au milieu de l’article de « Science et Vie », une belle photo montre des employés, sans aucunes protections personnelles, pulvérisant avec un énorme tuyau du D.D.T sur de grands arbres des Montagnes Rocheuses…

 

DDT USA666.jpg

Nota : la revue « Science et Vie » vaticine toujours à qui mieux-mieux… Le N° 1098 de mars 2009 a un titre tonitruant «  La SCIENCE sait lire dans les pensées »… !!

                  Les pages Wikipedia sur le D.D.T donnent un tableau assez complet de l’histoire de ce produit chimique balancé tous azimuts par milliers de tonnes dans tous les coins du monde, car il fut d’abord considéré comme un bienfait pour l’humanité, enfin débarrassée des bestioles gênantes pour les cultures et l’hygiène corporelle des individus…. Puis il fut voué universellement aux gémonies dans les années 60 et 70, après la parution du livre «  Le printemps silencieux » de la biologiste américaine Rachel Courson, accusant le produit de détruire TOUS les insectes, les bons et les mauvais, et, aussi, d’être cancérigène… !!

                Dans le Panthéon Mémorial Universel, il y a des noms de « CHERCHEURS » ultra célèbres, que chacun vénère à sa façon, et, pour le moment il ne vient à l’idée de personne, même parmi l’intelligentsia française de très haut niveau, de commencer à mettre en accusation ces génies… On peut citer au hasard : Denis Papin, Spallanzani, Beau de Rochas, Nobel, Einstein, Diesel,  Pasteur, Watt,  Flemming, Haber, Hyatt, Teller….. etc… Si, aujourd’hui, l’atmosphère, la terre, les fleuves, les océans, les hommes, les bêtes, sont pollués presque à saturation, c’est par les effets indirects désastreux des applications pratiques des « RECHERCHES » de ces grands inventeurs…  Actuellement, les « chercheurs » ne veulent plus trop se « mouiller », les nouvelles découvertes,  comme le décryptage de l’ADN, la nanotechnologie, les super-détergents, sont l’œuvre « d’Equipes de chercheurs » plus ou moins anonymes… !!  De grandes inventions qui ont donné énormément de bonheur à toute l’humanité n’ont, par contre, pas été revendiquées par des « chercheurs » officiels…, ces gens sont vraiment des bienfaiteurs de l’humanité, ceux qui ont apporté aux hommes l’allumette, l’aspirine, le balai, le biberon, la boussole, le moulin à légumes, la charrue, le camembert, l’accordéon, la chasse d’eau… !! Il y a aujourd’hui la C.P.I ( Cour Pénale Internationale) , compétente pour juger les individus responsables de « crimes de guerre » « crimes contre l’humanité » «  crimes de génocides »… peut-être faudra-t-il étendre ses compétences aux « crimes génocidaires indirectes des chercheurs »… ?

                    La première mise en accusation pourrait concerner « l’Equipe de Chercheurs Monsanto », qui déposa en 1993, le premier brevet d’un soja OGM (Organisme Génétiquement Modifié) résistant à un autre célèbre produit agricole sophistiqué, le Roundup…fabriqué par la même société… ?

                    Peut-être que le vieux birbe que je suis devenu est complètement dépassé par les comportements modernes préconisés par les gourous de la psychanalyse, mais je ne vois vraiment pas d’autres solutions à tous les problèmes liés à l’ère de l’hyper consommation d’énergies et de produits industriels, que le retour à une certaine simplicité de vie, une simplicité volontaire, une discipline morale en quelque sorte… Que cette discipline soit d’ordre religieux, philosophique, chamanique ou naturel, peu importe pourvu que la vie de tous les jours se concentre sur la « solidarité et la sobriété », ce n’est pas moi qui le dit , mais André Aschéri et Claude Albert dans un livre prémonitoire «  ESPERANCE DE VIE » « La fin des illusions ». 

 

Grain à moudre(sans OGM)

*

Toutes les inventions

La bombe H

Biotechnologie et eugénisme

Pesticides et santé

Les pensées Shadok

 

 

 

 

 

 

 

 

18/04/2009

CRISE ENCORE TOUJOURS

la crise OK 2.jpg

*

La crise…Quelle crise… ?

*

La merde des Petits-Bourgeois*

*

Le spirituel aux oubliettes

 

Notre ami Antoine de Saint-Exupéry*, a écrit, entre 1930 et 1945, un essai que je qualifie de prophétique : « Citadelle* ». Dans l’édition des œuvres complètes de l’auteur, dans la Pléiade, page 520, Saint-Ex, a décrit en quelques mots, le mal qui atteint l’Occident aujourd’hui :

«  Les hommes dilapident ainsi leur bien le plus précieux : le sens des choses. Et ils se croient bien glorieux, les jours de fête, de ne point céder aux coutumes, de trahir leurs traditions….Tant qu’ils se dressent contre quelque chose qui pèse encore contre eux, ils vivent de ce que leur ennemi respire encore.  L’ombre des lois les gène assez encore pour qu’ils se sentent  contre les lois. Mais l’ombre elle-même bientôt s’efface ( c’est l’état du monde occidental en ce début de XXI me siècle )… Alors, ils n’éprouvent plus rien, car le jour  même de la victoire est oublié… Et ils baillent… Ils ont changé le palais en place publique, mais une fois le plaisir de piétiner la place avec une arrogance de matamore, ils ne savent plus ce qu’ils font là, dans cette foire…. »

 

L’énorme différence qui existe entre la crise de 1929* et celle de 2008/2009*, est que dans le premier cas, la plupart des acteurs financiers de la crise, même si le mot paraît bizarre, étaient sincères et naïfs… !!  Leur seule motivation, bien compréhensible, était de gagner le plus possible d’argent, sans trop savoir le cataclysme mondial que cela allait provoquer… !! Cataclysme financier et économique d’abord, puis cataclysme absurde, infernal, anéantisseur, génocidaire, bouleversant les trois quarts de la planète de la Deuxième Guerre mondiale*… Dans la crise actuelle, bien que les phénomènes déclenchants soient apparemment les mêmes, les acteurs ne sont plus des naïfs, ils sont même entièrement informés et initiés, par les énormes capacités de contrôle et de surveillance des équipements informatiques*, ils savaient que leurs manœuvres frauduleuses allaient un jour déboucher sur une catastrophe… !! En plus le niveau intellectuel, scientifique, universitaire, technologique, comptable, et financier des responsables des grands établissements bancaires du début du XXI me siècle est mille fois plus élevé que celui des leurs confrères du IXX me siècle, alors ces gens là n’ont aucunes excuses et devraient être tous en prison et condamnés à des peines civiles et pénales maximales…. Apparemment, il n’en est rien…. ? Nos pères et nos grands-pères ont cru dur comme fer que «  l’INSTRUCTION* » allait apporter le bonheur sur la terre…. on est obligé de constater que ce dernier bastion de la « RAISON » est en train de sombrer… la magnifique « usine à remplir les cerveaux » qu’est l’Education Nationale Française, forte de UN MILLION de spécialistes devrait se poser des questions… ? 

 

En ce début d’avril 2009, en milieu de Semaine Sainte, Il y a presque 2000 ans,  Jésus* entrait à Jérusalem ( Marc,11, 15-17 ) et chassait les « marchands du temple », il «  renversa les tables des changeurs »… oui, déjà… «  vous en avez fait une caverne de voleurs », et rien n’a changé depuis dans le comportement des hommes…. Et nos grands intellectuels français, laïques et raisonnables, disent en chœur avec Michel Onfray,  le pape de l’athéisme …. «  mais que fait votre Dieu, pour permettre toutes ces avanies et ces souffrances… ? » Ce n’est pas Dieu qui est dans le coup Messieurs, , ce sont les hommes, et dans le cas de la crise de 2008/09, les hommes les plus instruits, sensés, raisonnables, diplômés, que la terre ait jamais portés… !! Aujourd’hui, Jésus pourrait à nouveau apostropher les scribes et les dirigeants politiques comme il le faisait dans sa passion ( Mat 23,13 ; 15,33  Marc 12,38-40  Luc 20,45-47 ) : «  Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, qui payez la dîme, mais qui avez abandonné ce qu’il y a de plus important dans la Loi : la Justice, la Miséricorde, la Bonne Foi… »

 

Un peu plus loin, toujours dans « Citadelle », Saint-Exupéry fait parler son héros : « Et si tu laisses se multiplier les cafards*, me dit mon père, alors naissent les Droits des Cafards. Lesquels sont évidents. Et il naîtra des chantres pour te les célébrer. Et ils te chanteront combien  grand est le pathétique des cafards menacés de disparition. »… Ce passage peut fort bien s’appliquer à la gangrène de la société occidentale «  le petit-bourgeois »… Toute notre société est régie, organisée, réglementée, décortiquée, exploitée, par les petits-bourgeois engendrés par notre système éducatif, il y en a partout, le petit-bourgeois syndicaliste, le petit-bourgeois psychologue, sexologue, gériatre, pédiatre, pédagogue, cinéphile, politologue, écologue, économiste, diététicien, bouddhistologue, œnologue, agronome….. experts en tous genres, qui détiennent toutes les clefs de l’économie, qui gèrent les finances publiques et privées à leur avantage, qui s’occupent de tout et font chier les gens du matin au soir sur les ondes, à la télé et dans la Presse, en leur faisant la morale et en les prenant pour des demeurés…. !! Il y a même le petit-bourgeois gauchiste* et le petit-bourgeois altermondialiste*, alliés objectifs du petit-bourgeois capitaliste*, car, par leurs manifestations violentes, ils précipitent les électeurs démocrates dans les bras de ceux qui leur promettent la sécurité…. Et la reine des spécialistes petits-bourgeois, le petit-bourgeois sociologue, qui ne voit dans les ouvriers et les employés que des tarés, des bons à rien, des débiles, des demeurés, des obsédés sexuels, des ignares et surtout des inculturés, ces sociologues abrutis par toutes les Bourdieuseries inculquées à la FAC, ne peuvent plus imaginer des gens du peuple courageux, équilibrés, aimant la vie, aimant l’amour, ne demandant rien à personne… !!

 Le petit-bourgeois,  une autre création géniale de la Révolution Française, la « bourgeoisie* » pour  remplacer les aristos, et qui n’ont pas cessé depuis de s’accaparer les richesses, les loisirs, la vie intellectuelle, les Arts,  et d’écarter le peuple du pouvoir et des décisions… Les petits-bourgeois progressistes* ont même inventé ce qu’ils appellent le « SOCIAL* », la plus belle escroquerie populaire de tous les temps, dés que leurs bouches en cul de poule prononcent le mot « SOCIAL », ça y est , tout est dit, les autres représentants de la nation n’ont plus qu’à se taire… après on baise et on gruge le bon peuple comme l’on veut, ça ne fait rien…., c’est au nom du « SOCIAL »…. !! Le »SOCIAL » c’est le domaine des apparences, les règles régissant le « SOCIAL » entièrement hypothétiques, sont aussi absurdes que celles du poker ou du Monopoly… Et en plus les petits-bourgeois laïques, athées, agnostiques, nous ont fait perdre le ciel et la spiritualité, la Terre et la nature aussi, polluées à mort, pour engraisser les portefeuilles des petits-bourgeois…  Notre Société séculaire et millénaire, qui n’était qu’un purgatoire, devient un enfer par l’avidité insatiable des petits-bourgeois …. !!

La fameuse réunion du « G20* » à Londres début avril 2009, semble n’avoir été qu’une gigantesque mascarade… la montagne n’a même pas accouché d’une souris…. !! C’était presque une parodie parfaite de la « Grande Réunion Internationale »… , telle que la voyait Jules verne dans son roman « La chasse au météore », ou les représentants de toutes les nations du monde se disputent un hypothétique trésor venant du ciel, et n’appartenant à personne…. Les trois grandes réunions internationales restées dans la mémoire des hommes actuels, le Traité de Versailles* en 1919, les accords de Bretton Woods* en 1944,   les Accords de Yalta* en 1945, n’ont été que des accords de dupes, manipulés par les plus puissants, et ont été porteurs des plus grands drames historiques du siècle…. Le premier fut un dépeçage géographique du monde, le second un dépeçage financier, le troisième un dépeçage idéologique…. Un « G20 » bis est annoncé pour la fin de l’année 2009, qui en sortira vainqueur, quel sera alors le type de dépeçage choisi par les maîtres du moment et quelles en seront les conséquences pour le monde, le nouveau messie Obama* sera-t-il le sauveur du monde ou va-t-il le dévorer en se transformant en loup-garou*…., pour le compte du mythique Péril Jaune  ?

Il semble qu’une longue et énergique « clameur de haro » monte de tous les peuples du monde pour faire cesser la gabegie financière et économique qui étrangle les peuples, en particulier les plus pauvres, une clameur d’indignation et de réprobation envers les soit disant technocrates petits-bourgeois spécialisés, qui sont en train de mettre le monde à feu et à sang. Vite, vite, il nous faut des Hommes d’ Etat à l’ancienne, avec une bonne tête bien sur, mais surtout avec des couilles et du cœur, et une Foi, n’importe laquelle, mais une Foi religieuse ancestrale, car il n’y a pas de génération spontanée pour la générosité, la charité, l’espérance et l’amour… Le fameux «  Bon SauvageDéfinition de HARO OK.doc* » , si cher à nos grands penseurs des Lumières, a fait long feu, il est même devenu feu le bon sauvage…

 

ULTIME SOLUTION

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23/02/2009

MONDIAMEDUSALISATION

En février 2008, j'avais commis cet note un peu agressive, mais un an plus tard, vu l'évolution de la situation mondiale, elle prend, malheureusement, beaucoup d'actualité.
*
Radeau mondialisation 2.jpg
*

Les Français qui pleurent !

Ou

Une société de mensonges

Ou

Marketing et esclavage

           Ou est l’espoir ? Dans le refus raisonné de l’homme d’accepter durablement un monde ou la misère, le désespoir, l’exploitation, la faim d’une multitude nourrissent le relatif bien-être d’une minorité, généralement blanche et la plupart du temps inconsciente .       

Jean Ziegler  «  L’empire de la honte »

           Janvier 2008, tous les journalistes de nos médias surexcités nous bombardent de trois sujets, le matin, le midi et le soir….

·        Les 7 milliards envolés en fumée de la Société Générale

·        Le moral des Français est à zéro à cause du pouvoir d’achat

·        Il y a plusieurs centaines de milliers de sans-abri en France

 

Fin décembre 2007 et début janvier 2008, des millions d’automobilistes et de voyageurs divers partent vers les stations de sports d’hiver, qui affichent complet…. Il est à parier que pour les vacances scolaires de février, il va en être de même…. Sans compter les quelques centaines de milliers de Français qui partent se chauffer les fesses sous les tropiques aux quatre coins du monde…. Alors tous ces gens là n’ont pas le moral et pleurent sur la baisse du pouvoir d’achat…. ?

Puis nos journalistes émoustillés nous assomment en nous parlant des sept milliards d’Euros volatilisés, comme ça,  ou, comment, par quel tour de passe-passe, ou par quel miracle inventé par nos géniaux économistes … Des grosses têtes ces économistes et ces financiers banquiers, ils savent tout, on ne la leur fait pas à eux la farce du billet de mille balles qui disparaît de la main du prestidigitateur… Ces gens là ressemblent beaucoup à mes «  ringards hyper-diplomés » donneurs de leçons aux pauvres ringards lambdas que nous sommes et qui ne comprennent rien…. Quand même, sept milliards d’euros, ce sont les ressources de 700.000 smicards, ça serait aussi 70.000 maisons Borlo, de quoi loger quelques familles habitant des taudis…. Et cet hyper-pactole aurait du être partagé entre les actionnaires de la Société Générale, je les plains ces pauvres actionnaires, ils doivent être désespérés, mais ils n’habitent pas Billancourt, alors, bof….. J’ai entendu ce matin, un chroniqueur boursier, dire que ce bénéfice de sept milliards d’euros représentait un intérêt de 14%, ce qui est proprement scandaleux, la plupart des entreprises productives de biens tournant aux alentours de 6 ou 7 %, alors d’ou vient le supplément de bénef …. ? De spéculations frauduleuses, de jonglages avec les cours, de ratiocinations perverses, ou tout simplement de rançonnage perpétuel sur les comptes bancaires des petits clients … ? L’histoire du « trader » lampiste déjanté, responsable de la colossale perte… on a vraiment du mal à y croire… !! 

Et puis, en même temps, nos très délicats journalistes nous font voir des hommes et des femmes qui dorment dans la rue, paumés, malades, avalant leur soupe du Samu Social comme on avalerait un bouillon de onze heures… Et surtout, surtout, des yeux perdus, vides, ne croyant plus à rien…. Depuis que l’on connaît l’histoire des hommes sur la terre, il y a toujours eu des miséreux rejetés de la société pour une raison ou pour une autre, que ce soit un système politique ou un autre, une religion ou une autre, un niveau d’instruction ou un autre…. Souvent même des individus choisissent la route, le trimard, par choix, dans mon enfance, on les appelait des « chemineaux », il y avait même un petit local pour eux, dans une annexe de la mairie du village, et pour de menus travaux, les gens les ravitaillaient en nourriture. Ce qui est absolument révoltant aujourd’hui, c’est de voir des gens tout à fait respectables, courageux, prêts à bosser, travaillant même parfois,  se retrouver dans la rue… Ne serait-il pas possible de faire quelque chose « avant », avant que les gens se retrouvent sur le bitume, sans un rond en poche, sans savoir ou aller pour se reposer et dormir …. ? C’est à ce moment là qu’il faudrait aider les gens, pas quand ils se sont tapés six mois ou un an de régime SDF, et qu’ils sont à moitié décomposés, vidés, désaxés, découragés, désespérés…. On vit quand même dans une société bizarre, la plupart des Français accusent « les riches », les « multinationales », « les politiques »…, mais quand même, énormément de Français ont du fric et ne savent pas quoi en faire, j’ai lu récemment  qu’il faudrait équiper 100.000 places dans des ports de plaisance, ça veut dire que 100.000 Français sont prêts à acheter un bateau, son accastillage, une place dans un port et un anneau, en gros ça vaut 100.000 €, en tout un milliard d’euros, qui rendrait beaucoup de services dans la construction de logements à loyers modérés … !!  Jean Ziegler a raison : la minorité blanche privilégiée est inconsciente …. Et rapace… !!

Autre paradoxe français, la France a été gouvernée pendant des siècles par des ignares par rapport aux niveaux de diplômes de nos dirigeants actuels, et  les Français vivaient, chichement peut-être, mais sans se casser la tête comme maintenant… Il doit y avoir un sacré orgueil chez tous ces gens bardés de diplômes qui nous dirigent, la prétention de tous ces gens là à vouloir résoudre tous les maux physiques, financiers, psychiques, relationnels des gens a causé des ravages énormes dans le peuple, qui depuis des siècles et des siècles savait se démerder sans avoir besoin des têtes d’œufs de l’ENA ou de SUP de CO…. Il n’y a pas de solutions techniques à la pauvreté, c’est une question d’équilibre, de mœurs, de générosité, de bon sens, il suffit de relire les béatitudes….

Et puis tout ce fric, ce luxe, ces voyages, ces vacances d’été et d’hiver, ces gadgets électroniques, ces budgets sportifs énormes, ces milliards dépensés en chirurgie esthétique, ces cures de thalassothérapie et ces psychothérapies de merde, est-ce que cela peut s’appeler une finalité et une raison de vivre…. ?  Il y a quelques jours j’ai vu un documentaire sur les pêcheurs des côtes sud de Madagascar, ils habitent avec leur famille dans des paillotes, n’ont que des barques artisanales à balancier mues par des bouts de voiles fabriquées de bric et de broc, ils ne peuvent compter que sur la pêche de la journée pour manger… et ces gens chantent, dansent, rient de tout et de rien, ils sont totalement décontractés et heureux de vivre…. Et les Français tremblent pour leur pouvoir d’achat…. !!  Ces pêcheurs font partie du milliard d’individus survivant avec un dollar par jour, et leurs enfants ne vont pas à l’école et pour cause….. L’UNICEF a calculé que l’on pourrait scolariser tous les enfants des pays pauvres pour sept milliards de dollars par an…. que l’on ne trouve pas…. pourtant c’est la somme que dépensent par an les Américaines pour leurs produits de beauté, ou la somme que dépensent les Européens pour acheter des crèmes glacées…. !!

Oui ? vraiment, monsieur Jean Ziegler a raison, les minorités blanches occidentales sont inconscientes de leur bien-être, le septuagénaire que je suis est très conscient de cela, car dans mon enfance, pendant l’occupation allemande, j’ai souffert de la faim, il fallait faire la queue pendant cinq heures pour obtenir une livre de plat de côtes, et je me battais avec mon frère, en revenant du boulanger, pour m’octroyer la plus grosse part de la fameuse «  pesée » du morceau de gros pain… Mais aujourd’hui, qui est conscient que les occidentaux en général vivent comme des nababs par rapport à la plupart des habitants de ce monde ?

La France et les Français devraient aujourd’hui pouvoir vivre tous correctement et en sécurité, entre 1975 et 2000 la richesse de la  France a augmenté de 250%, la population de 13%… En 1975, la majorité des français s’en sortaient assez bien, en 2008 on dit que plusieurs millions de Français vivent en dessous du «  SEUIL »  de pauvreté, là, c’est un peu comme les sept milliards de la Générale, ou est passé l’excédent de richesse … ?

« La croyance en une économie de marché ou le client est roi, est l’un des  mensonges les plus envahissants. Que nul ne tente de vendre sans orienter et dominer les consommateurs »    

J.K Galbraith « Les mensonges de l’économie »

Marketing et réalités

Malaise dans la civilisation

INSEE revenus

INSEE nombres de pauvres

Ombres blanches

Les plus grosses fortunes

Observatoire des inégalités

Le métier de « trader »

Seuils de pauvreté

Le marketing

Le Grand Bond en Arrière

Révolte contre la misère

Capitalisme catastrophe

Marcel Légaut

François d’Assise