Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2008

FRANCE RAYONNANTE

Rayonnement français 5.jpg

14 Juillet et Vieilles Dentelles

*

Flonflons et chenillettes

 

               Comme beaucoup de Français et de Françaises adorateurs de clochers et de coqs batailleurs hauts perchés, le jour du 14 juillet, je mets la télé en marche le matin, et tout en vaquant aux petits boulots de la maison, je jettes un œil aux cérémonies et au défilé des pioupious…. C’est d’ailleurs assez drôle de faire des coupures dans la vision des réjouissances dites républicaines, en mémoire de l’équipe de branquignols ayant pris d’assaut la Bastille ( qui n’était pas défendue, ou si peu… enfin c’est l’histoire… ), car une fois on voit défiler des gus hyper-armés de super-fusils d ‘assaut…, le passage d’après, on voit des gros barbus nous présenter la marche du boudin…., après on voit des belles nanas les seins en avant marcher au pas comme des vieux briscards, on voit des musiciens acrobates interpréter des airs martiaux montés sur des chevaux…, on voit même des pompiers, des policiers, des américains, des allemands… et dans la tribune des émirs et des tyranneaux arabes qui n’ont pas du lire les récits de la Révolution Française…. Ne parlons pas des chars, des fusées, des canons, des radars, des auto-chenilles, des missiles de toutes sortes, des avions de chasse, de transport, d’interception…, un véritable défilé de haute couture pour présenter la fine fleur de nos industries d’armement à nos hôtes étrangers…

En fait , c’est une espèce de grande parade théâtrale pour éblouir la galerie, mais derrière la parade il y a les coulisses, les allées sombres et noires des chaînes de fabrication, les énormes pots de vin de toutes les prévarications… et je sais pas pourquoi, mais en pensant à tout cela, il m’est venu à l’esprit la ressouvenance de la célèbre pièce de théâtre «  Arsenic et Vieilles Dentelles », ou deux vieilles dames , d’apparence très respectables, cachent un cadavre dans un buffet…. Il faut bien dire, sans regrets ni fausse honte, que nous, les Français, on en est aussi là : nous sommes des vieilles dames qui cachons le cadavre de notre grandeur passée dans quelques armoires et souterrains classés « TOP SECRET », et on veut encore jouer au « GRAND » sans en avoir les moyens… !!

Les dirigeants des pays dits « émergents » doivent vraiment se marrer ( en privé… ) de voir leurs homologues français se démener et prendre des grands airs comme si la France pesait d’un poids quelconque dans la marche du monde … !! Ah ça, le discours de Villepin à l’Assemblée Générale des Nations-Unies,   ça avait de la gueule, c’était digne des grands orateurs grecs, ça avait du souffle, de la puissance, du fond, de la dignité, mais passé les applaudissements nourris et les ovations des pays pauvres, ça a servi à quoi… ? Les commandos français à Kolwezi,  en Mer Rouge, en Nouvelle-Calédonie, en Côte-d’Ivoire, ou encore aux Comores, ça a aussi de la gueule, c’est beau, c’est héroïque, mais les gens que l’on a en face ne sont pas très guerriers et pas trop motivés… je me demande si une attaque bien menée de chars d’assaut serbes, drivée par les chefs que l’on a vu à l’œuvre pendant les guérillas des Balkans, et pilotés par les brutes sanguinaires à grosses moustaches, auraient eu beaucoup d’oppositions avant de franchir l’Autriche, l’Italie et débouler sur Lyon et Paris…. ? Peut-être notre Président aurait-il relancé le célèbre appel de Michel Debré aux Parisiens le 23 avril 1961, lorsque le « quarteron de militaires à la

retraite » avait placé l’armée française d’Algérie en état de  putsch … « nous invitons la population à se rendre a pied, à cheval ou en voiture, dés que les sirènes retentiront, pour convaincre les soldats félons de leur lourde erreur et repousser les putschistes…. »

            Pendant que la France fait défiler les soldats militaires à grand renfort de flonflon, le monde est démangé de toutes parts par les luttes sournoises pour la conquête de l’hégémonie industrielle et financière mondiale… Le lendemain de ce défilé mémorable, quelqu’un m’a prêté un bouquin fort édifiant «  Globalisation. LE PIRE est à venir »… Quand vous lisez ce truc, écrit par des gros cerveaux qui semblent tout à fait sensés et lucides ( un prof à Polytechnique et une journaliste financière ) , il y a des passages ou les poils des bras vous électrisent l’épiderme … Quelques exemples assez troublants et apocalyptiques venant de la réflexion de gens supposés être l’élite de la nation, aptes à gérer les problèmes des hommes :

·        Page 14 : « Dans le monde qui vient, il n’y a plus de solution nationale, ni même régionale. Le fait que l’ouvrier chinois de Shenzhen ou de Taiwan ne bénéficie d’aucune protection sociale a un impact sur l’emploi des ouvriers de Gandrange, ou sur le niveau de vie des salariés de Ford ou de Miko. La globalisation oblige les acteurs de l’économie monde à coopérer et à s’entendre sur des règles communes…. Rien ne serait pire que  la fuite en avant dans l’égocentrisme et le chacun pour soi »

·        Page 28 : «  En 2008, impossible de cacher plus longtemps la misère. La réalité apparaît dans toute sa nudité : la globalisation fait bel et bien des gagnants et des perdants. Y compris, et peut-être d’abord, dans le camps des pays avancés. Et le pire reste probablement à venir.

·        Page 43 : «  les pays avancés sont désormais incapables de fabriquer à nouveau les biens dont ils ont délocalisé la production… »

·        Page 60 : « Le changement climatique remet en cause le principe des Lumières selon lequel le progrès humain rendra l’avenir toujours meilleur que le passé… » « Dans certains pays, la chute des rendements agricoles pourrait atteindre 50% et compromettre sérieusement la sécurité alimentaire… »

·        Page 62 : sur les fameuses compagnies pétrolières dites Majors ,  tant décriées par les médias dits progressistes «  en 2008, les Majors n’ont plus accès qu’à environ 15% des réserves prouvées d’or noir de la planète, quand plus des trois quarts sont désormais contrôlées par les firmes publiques  des pays producteurs ( Moyen-Orient, Russie, Maghreb, Nigeria, …qui ouvrent et ferment les robinets selon leurs intérêts propres )

·        Page 143 :  « Les tendances insoutenables de la globalisation » : 1/ Le désordre permanent dans les grands pays de l’OCDE, avec une dégradation lente mais sure des classes moyennes, et l’émergence d’une classe pauvre, avec une montée des inégalités croissante pour les seuls « élus » des métiers sophistiqués. 2/ Les excès du capitalisme financier, avide de rentabilité exagérée ( 15 à 25 % ) sans rapport aucun avec des rapports industriels réels. 3/ La tendance  explosive ( plus de 5 % par an ) de la consommation des ressources rares ( énergie, matières premières alimentaires, métaux ) et celle de la pollution non seulement de l’air , mais aussi de l’eau… 

 

Sous les bicornes des Polytechniciens qui ont défilé le 14 juillet, ça devait chauffer, et de marcher au pas sur les Champs-Élysées, ça doit certainement accélérer les échanges neuronaux de l’élite de la nation, qui doit se préparer à résoudre l’inextricable situation matérielle et humaine du monde de demain…

Mais z’enfin, comme dirait mon maître à penser, Gaston la Gaffe, à quoi ça ressemble ces défilés militaires en ce début de XXI me siècle…, à part de gonfler l’ego de nos gouvernants ? Gouvernants qui semblent sourds et aveugles devant ce qui se prépare dans le monde… ?     Sont-ils  tous comme Louis XVI le soir du 14 juillet, alors que les canonnades de la prise de la Bastille répandent une odeur de poudre, et qui demande au Duc de Liancourt «  Mais c’est une révolte… ? »,  «  Non Sire, c’est une révolution… !! »

En dignes successeurs des bons pères jésuites, les deux auteurs de « Globalisation. Le Pire est à Venir », finissent par une note burlesque dignes du Père Noël : «  Ces tendances explosives sont provoquées et amplifiées par l’absence de coordination internationale. C’est bien là la grande question de l’heure…. Par ailleurs, il n’y a aucune gestion mondiale des ressources rares, mais au contraire de plus en plus de compétition pour l’accès aux matières premières…. »

 

Dansons la Camargnole

*

Prise de la Bastille

Défilé du 14 Juillet

Arsenic et vieille dentelle

Comment va la terre ?

Changement climatique

Effets mondialisation

Le pire est à venir 1

Le pire est à venir 2

Vers l’Humanité Parfaite

La Carmagnole

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/10/2008

" FINANCIAL CHIENLIT "

Et_apres_la_crise.jpg

LA CRISE…LACRISE…LA CRISE…

 

Définitions du mot CRISE 

 

Celle du Larousse :  Manifestation  aiguë d’un trouble physique ou moral, ou décisive dans l’évolution des choses…

Celle qui me paraît la meilleure :  Moment ou se produit un changement en bien ou en mal, pouvant amener, soit une catastrophe, soit une guérison….

 

Mais il faut être réaliste, depuis que le monde est monde, on vit en permanence dans la crise, à part le petit intermède de l’Eden originel, que tous les utopistes recherchent en permanence, l’humanité n’a vécu que des crises successives, la plus ancienne et la plus connue étant celle du déluge, contrecarrée in extremis par le génial Noé… Nous, les Français, on est d’ailleurs des coutumiers de la crise, depuis la mythique Gaule et le déferlement des Barbares, on a tout vécu :  crises historiques, crises alimentaires, crises territoriales,  crises sanitaires ( les grandes épidémies ), crises sociales, crises révolutionnaires, crises rurales, crises familiales, crises religieuses ( guerres de religion ), crises guerrières ( dont la fameuse DER des DER ), crises du chômage, crises de l’industrialisation ( les canuts ), crises de l’éducation ( laissons tout faire ), crises nutritionnelles ( la bouffe industrielle ), crises financières…., celles aujourd’hui et celle de 1929, mais aussi celle du célèbre John Law ( 1671.1729 ) qui n’était pas mal, et l’affaire des Assignats, pas mal non plus….   

 

Comme disait De Gaulle en parlant de l’Europe «  Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe ! l’Europe ! l’Europe !… Mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien… »( conférence 1965 )

 

C’est un peu ce que font tous nos hyper-spécialistes depuis un bon mois ( depuis le 7 septembre, jour ou le Trésor Américain a mis sous tutelles les géants du Crédit Hypothécaire ),  économistes distingués, patrons de banques, politiciens, ne parlons pas des journalistes qui se ruent sur le malheur annoncé de milliards de gens comme des chiens sur des os pourris… Et tout cela en pure perte, chaque jour les médias nous informent des milliers de milliards publics ( de notre poche ) injectés dans les circuits financiers privés, et chaque jour les médias nous informent des faillites et banqueroutes des plus grandes institutions financières mondiales…., on en est même rendu à la banqueroute totale d’un Etat, l’Islande, petit pays certes, mais il peut être le premier à déclencher le fameux jeu de dominos…

Hier, dans la salle d’attente d’un médecin, j’ai fouillé dans le tas de vieilles revues qui traînaient sur table et ai récupéré un  numéro de « l’Expansion » de décembre 2007, un hebdo que je ne lis jamais habituellement. Et en page 12, un article intitulé «  Subprimes : les banques plombées »…. !! Le début de l’article : «  Alerte au siège des grandes banques. » et plus loin « Les arroseurs arrosés : par le truchement de produits ultra-sophistiqués, les grandes banques transfèrent le risque des subprimes aux marchés… à d’autres banques… qui intègrent en portefeuille des risques similaires… » Cela me laisse vraiment « escouffi » : donc, depuis huit mois, les grands manitous milliardaires et super-intelligents qui dirigent les trusts bancaires sont au courant de la catastrophe annoncée et ne bougent pas, ou sont totalement incapables de trouver une solution, ou suprême perversité, ils ont laissé l’abcès purulent se développer pour que les deniers publics viennent boucher le trou…. ? Moi, pauvre petit détenteur d’un Livret A chez le fameux Ecureuil, et qui s’en fout comme de l’an 40 des actions et autres placements juteux,  je penche pour la troisième option, et remercie le ciel de n’avoir jamais fait confiance à ces arnaqueurs…. Et vous lecteurs ?

Mais z’enfin, comme dirait Gaston la Gaffe, comment ne pas être profondément attristé et choqué, par la perspective des malheurs affreux qui attendent des millions d’individus sur la terre… ? Il y aura eu la mondialisation des touristes,  puis celle des banques, puis celle du commerce, puis celle des industries, ne parlons de celle du sexe qui existe depuis la création du monde, il va y avoir dans peu de temps la mondialisation de la misère, pas seulement de la misère matérielle, mais la misère alimentaire, la misère spirituelle, la misère noire en somme, et pas seulement dans les pays réputés pauvres, mais, partout, et on pourra mettre des barrières électroniques et des fusils mitrailleurs à toutes les frontières, des centaines de millions de gens vont venir manger là ou il aura encore de quoi se mettre quelque chose sous la dent…. , c’est à dire chez nous, dans la Super-Riche Europe… J’avais commis , il y a quelques mois, trois notes publiées sur mon blog, elles se révèlent presque d’actualité ces temps-ci :

·        Les Petits Porteurs

·        Capitalisme Totalitaire

·        La belle Europe

                Car, s’il est facile d’incriminer et d’accuser les Grands Commis de la Finance Internationale, les Economistes Distingués et les dirigeants politiques, il faut quand même bien dire que si l’appât de gain facile n’animait pas la moitié des individus de nos sociétés, jamais ces placements hasardeux et frauduleux n’auraient pu se répandre et être achetés par des petits rapaces prêts à spéculer sur le malheur des autres…. On peut déjà pointer du doigt ces fameux «  Fonds de Placements » des retraités américains qui se vantaient d’avoir des rendements financiers de 15 ou 20 %, alors que la plupart des entreprises obtiennent des rendements de 4 à 10 % au mieux…. Ou était l’arnaque…. C’était du vol, tout simplement…. C’est un peu comme le succès des Hyper-Marchés : si des millions de clients n’allaient pas y faire tous leurs achats, au lieu d’acheter aussi chez les petits détaillants, la distribution ménagère en France serait un peu plus saine… !! Et tous nos grands footballeurs,  nos grands acteurs de cinéma, nos grands chanteurs populaires, qui s’affirment tous de gauche, ou mettent-ils leur pognon … ?

                   Pourtant, tous ces gens qui dirigent les grands organismes bancaires, financiers, qui orientent les placements et assurent les rentes des petits porteurs et des retraités, qui sont supposés être les grands orienteurs des industries et des entreprises créatrices d’emploi et de revenus, tous ces gens sont supposés agir uniquement par la RAISON, la raison des Lumières, ils sont munis des plus hauts grades universitaires, leur philosophie est avant tout cartésienne,  sensée, efficace, réaliste…. Alors que se passe-t-il dans la tronche de ces gens-là….  Ou plutôt, que se passe-t-il pas, leur électroencéphalogramme est-il plat…. ? Leurs neurones de la conscience sont-ils complètement atrophiés… ?  Pour le moindre emploi dans l’industrie, le commerce ou l’administration, on est obligé de passer une «  VISITE d’EMBAUCHE », il semblerait que tous ces grands prédateurs financiers échappent à tous ces contrôles…. ?

A décortiquer

*

Cycles économiques

Crise des subprimes

Crises financières

Crise finale ?

Liste des crises

S’informer sur la crise

Les Fonds de Placements

Destruction créatrice

Vivre avec la crise

Définition de crise

Définition de chienlit

Misère, misère…

Philosophie Shadok

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01/10/2008

Tueries. Désespoir. Neuroleptiques.

Abdurde et Désespoir OK 5.jpg
*

Gros calibre et tuerie de lycéens

*

Neuroleptiques et règne de l’absurde

*

Matérialisme et désespoir relatif

 

                  Mardi 23 septembre 2008, tous les médias nous balancent dans les gencives, à coups de communiqués tonitruants «  massacre de 11 jeunes lycéens dans un établissement finlandais »…. Puis les détails sur la personnalité du « tueur » arrivent… c’était un jeune élève tranquille, un garçon gentil, il ne s’intéressait qu’à son chat, c’était un mordu d’Internet… ou il avait téléchargé une vidéo ou il faisait une démonstration de gros calibres et menaçait le monde entier….La veille de la tuerie, des policiers bon-enfants l’avaient interrogé sur cette vidéo et ne l’avaient pas jugé dangereux…. Peut-être que pour une fois, l’avis d’un psychiatre aurait été utile, ce garçon devait avoir  quelques symptômes caractéristiques de schizophrénie… ? 

                 La curiosité aidant, une consultation de Internet sur la vie en Finlande et particulièrement sur l’école et l’instruction s’imposait…, car depuis des décennies, la plupart des hommes politiques français nous citent en exemple le «  modèle » des pays nordiques en matière d’éducation, qui serait presque le « modèle parfait » … !! Tous ces articles, notes, éditoriaux, enquêtes sont confondus d’admiration pour le système éducatif finlandais, tout y est parfait, tout est pris en charge par l’Etat, les niveaux d’instruction sont les meilleurs du monde, aucun enfant finlandais ne sort de ce véritable « goulag » scolaire sans un gros ou un petit diplôme, qui lui permet une vie active merveilleuse au long cours tranquille… Mais il y a un hic, un énorme hic, la Finlande figure dans le peloton de tête des pays ou il y a le plus de suicides de jeunes, avec les autres pays nordiques d’ailleurs… ? Et c’est ce modèle que les « progressistes » veulent imposer à la France et aux autres pays latins… !!

                   Les Français ont trouvé une autre parade au désespoir ambiant : ils se bourrent de tranquillisants et autres médicaments psychotropes…. !! Et encore une fois, les médias se sont emparés et étonnés des records de consommation de neuroleptiques en France : nous sommes les champions du monde incontestés dans cette activité sportive… !! Et ces braves journalistes et chroniqueurs français, innocents et purs comme des rosières de s’étonner et de s’apitoyer sur ces pauvres Français obligés de se droguer pour tenir la cadence de vis infernale imposée par la mode et l’appât du pognon….

Il y avait au même moment en France la visite de Sa Sainteté le Dalaï- Lama, et toujours ces braves journalistes et chroniqueurs français de s’extasier, de s’ébaubir, de rentrer en pâmoison et de s’affaler en génuflexions répétées devant la Reine de la Sérénité venue du mirifique Tibet…  Le summum de la flagornerie a été atteint lors de la visite du Lama Suprême à Nantes, ou les édiles socialistes se sont presque cassé les reins en s’inclinant devant le représentant de la haute civilisation humaniste tibétaine… Ces édiles nantaises,  issus de l’extrême gauche, anti-cléricaux acharnés, ennemis inconditionnels des religions et de l’enseignement libre, ne savaient plus comment se prosterner et se reprosterner , et se rereprosterner, devant le représentant , somme toute d’une religion, bien moins ancienne ( le premier Dalaï-Lama aurait été intronisé en 1578 comme chef des Bonnets Rouges ) et bien moins humaniste que le christianisme… Il suffit de lire les ouvrages d’Alexandra David Neil pour voir les conditions de vie misérables et moyenâgeuses des Tibétains au début du XXme siècle. En fait, depuis 1905, les socialistes en France, se comportent à l’égard des catholiques, comme les Chinois à l’égard des bouddhistes au Tibet… 

Mais ou est le problème de cette anxiété généralisée … ? Mais il est là le problème justement, les Français cherchent désespérément des solutions à leurs angoisses et à leur désespérance, en absorbant des quantités phénoménale de tranquillisants, d’antidépresseurs ou de drogues diverses, et en se raccrochant au premier guru venu qui pointe sa tronche hilare dans leur collimateur….….Alors là, ils en font du rentre-dedans les lamas  Dingo Rimpoché et autres sous-lamas français intellectuels pour « acquérir des parts de marché spirituel », et il faut croire que ça paye quand on voit le nombre de monastères bouddhistes installés en France…Ce qui est assez drôle et paradoxal, c’est que les célébrations bouddhistes tibétaines ressemblent beaucoup aux célébrations catholiques… et pour cause :   en 1624 et en 1661, des Jésuites Portugais ont séjourné assez longuement au Tibet…

La question de fond reste celle-ci :   comment se fait-il que les Français de ce début de XXI me siècle, soient aussi angoissés et désespérés ?   Les gens, d’un certain âge qui ont vécu, participé ou enduré la Deuxième Guerre mondiale,  se demandent bien ce qui peut générer une telle anxiété parmi leurs descendants, quand on a subi la présence d’envahisseurs, les bombardements, les actes ignobles et la faim, la faim qui vous tenaille en permanence, on se demande bien les raisons de l’angoisse ambiante…. Dans les circonstances vraiment dramatiques, la plupart des gens ne dépriment pas, au contraire, ils font tout pour échapper aux idées noires et cherchent par tous les moyens à se distraire…. Jamais pendant la guerre , je n’ai vu de gens déprimés, dans toute la gamme de 7 à 77 ans, mais à cette époque la presque totalité des Français étaient de culture chrétienne, tous étaient imprégnés de la notion d’espérance spirituelle , même ceux qui prétendaient être des révolutionnaires invétérés… ils étaient tous passés par le moule du catéchisme catholique…. Aujourd’hui, c’est l’inverse, la grande majorité des jeunes ignorent totalement tout ce qui a fait la force de leurs ancêtres, tout ce qui a animé l’espoir des êtres pendant presque deux millénaires, et tout ce qui a constitué le fond psychologique de nos aïeux et leur a permis de survivre et de progresser : le christianisme…. Actuellement la France est complètement sous l’emprise de l’athéisme  le plus obtus, la matérialisme illusoire, la culture de la violence ( c’est tout ce qui reste après l’abandon du sacré ), l’adoration du sexe et de l’argent….    En plus , on est confondu en regardant l’étrange faune intellectuello-phylosophique censée être les maîtres à penser des Français : BHL, Adler, Glusksman, Millet, Picouly,  Beigbeder, Ben Jelloul, Attali, Sollers, Onfray, Sauvy, plus les guides spirituels de la Star Academy, plus les professeurs de morale de Arté,  et bien entendu les «  Guignols » de l’info… !!

Et puis est apparu l’avènement de la fameuse « COMMUNICATION », qui est pour le maniement des esprits, ce qu’a été la « TAYLORISATION » pour la mise en esclavage forcé des corps et des mains, deux inventions totalement diaboliques, qui laissent loin en arrière les charlatans et exploiteurs des temps anciens et même les grands manipulateurs des propagandes idéologiques du XX me siècle. Dans tous les domaines, la « COM » atteint les sommets d’hypocrisie et de propositions de bonheurs éphémères et illusoires, elle est le parfait serviteur de toutes les puissances d’argent…

On vit maintenant au quotidien le règne de l’absurde, de la dérision, de la futilité, de la déviation de la morale, le tout érigé en système prôné par les petits bourgeois arrivistes de droite et de gauche, car lorsque le désordre obscurcit les esprits des gens du peuple, ces petits combinards peuvent organiser toutes les escroqueries, même les plus sordides… Jean Sullivan explique très bien ce que nous vivons «  cette absurdité permet de mieux comprendre le vice radical des idéologies du Progrès. Le projet, avoué ou non, des sociétés modernes, capitalistes ou socialistes, est de produire un «  nouvel homme »… La distance entre l’individu et le social s’amenuise sans cesse,  car il faut le modéliser cet homme là…. Le modèle finit par imposer à chaque homme ses désirs et son chemin, lui suggère comment prendre, avoir, baiser, agir, vivre, et mourir… Et qui s’insurge contre le modèle proposé est lui-même conditionné…. Les hommes cessent d’être une fin, l’organisation technique est devenu la fin dernière… »

Il y a, comme ça, des vérités d’une évidence naturelle, que tous nos ancêtres semblaient connaître et que nous avons, semble-t-il, oubliées : quoi que l’on fasse dans la vie, quoi que l’on entreprenne, quoi que l’on tente dans tous les domaines, il faut avoir au fond de soi-même une base psychique et morale solide … » Cette base peut-être philosophique pour les gros cerveaux intellectuels habitués à manier des concepts abstraits, mais nécessairement religieuse pour la plupart des êtres humains, qui comprennent et acceptent facilement les enseignements spirituels et moraux  des religions. Pourtant rien n’est perdu, à examiner de prés les chiffres des suicides de jeunes entre 15 et 24 ans en Europe, on constate que les pays du nord de l’Europe sont en tête ( entre 33 et 50 suicides par an pour 100.000 jeunes ) et que les pays du sud, catholiques pour la plupart sont en queue de peloton ( entre 6 et 18 suicides par an pour 100.000 jeunes )

 

Pense-bête

*

Théâtre de l’absurde

Camus et l’absurde

Politique sociale en Finlande

Système éducatif finlandais

Suicides des jeunes

La tuerie du 23 septembre

La santé volée

Médicaments

Fin du catholicisme ?

Bouddhisme en France

Sciences de la communication

Marshall Mc Luhan

Jean Sullivan

Louanges de François