Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2011

Journée de Printemps...

        

 

enfants printemps.jpg

         Des enfants jouaient là, mais ils ne contemplaient jamais cette jolie journée de printemps...Ils n'en avaient pas besoin, car .. ILS ETAIENT  le PRINTEMPS...Leurs rires et leurs jeux participaient de l'arbre, de la feuille, de la fleur... C'était comme si les feuilles et les fleurs prenaient part aux rires, aux cris, et aux trajectoires du ballon...

         La ligne de séparation entre l'homme et la nature avaient disparue... mais l'homme adulte, sur une piste avec une voiture de course et la femme qui revenait du marché n'en étaient pas conscients : ils ne regardaient jamais le ciel, la feuille tremblante, le blanc lilas..ils portaient leurs problèmes dans leur coeur et leur coeur ne regardait jamais les enfants, les fleurs ou la lumineuse journée de printemps...

                                          Extrait de KRISHNAMURTI " La révolution du silence "

 

 

 

Commentaires

Alors si ni les enfants ni les adultes ne contemplent le printemps, à quoi sert-il?.

Dominique

Écrit par : papydompointcom | 21/04/2011

Les enfants sont à l'intérieur du Printemps, ils en font partie, ils " SONT " le Printemps...
Malheureusement, la société les éduque à devenir des zombies affairés..., jamais satisfaits, ils ne SONT plus le printemps.. et ils ne le voient plus...
A part quelques marginaux...le jardinier qui fait corps avec sa terre... la cuisinière qui est en osmose avec son plat ou son gateau... le rêveur impénitent qui voit tous les hommes bons... le fada spirituel inspiré qui vit au jour le jour...
Voir : http://funambublog.hautetfort.com/

Écrit par : maudub | 21/04/2011

Je me suis attardée un peu sur votre blog...
Ai découvert le chagrin que vous vivez
J'aime votre façon de vous exprimer sur la Vie
Merci pour votre visite qui m'a permis de vous découvrir

Écrit par : Coumarine | 21/04/2011

Merci Courmarine, partager un chagrin donne toujours un peu de baume au coeur.. Devant l'extrème souffrance , nous nous appelons tous JOB, nous ne comprenons pas...
Heureusement que la nature, le jardin, les fleurs, la marche ( www.tarn-rando.fr ) , la beauté, la vie exubérante des petits enfants, nous redonnent l'espérance...
Votre blog " Petites Paroles de Courmarine " est un bijou de vie et de poèsie. Le texte " Holderlin, et les cordes cassées de son piano " est superbe..., c'est un peu ce qui arrive avec la vieillesse, cela peut-être trés harmonieux...
Lu aussi votre " profil "..une femme simple, aimante, fougueuse, sensible... un peu comme " Hadewijch d'Anvers ", récit de Jacqueline Kelen, que je lis en ce moment..
Merci encore , Courmarine, êtes-vous Nicole Versailles ?

Écrit par : maudub | 21/04/2011

oui je suis N.V
je vous ai aussi répondu plus longuement sur mon blog
Je ne connais pas ce récit de Jacqueline Kelen... à découvrir donc ;-))

Écrit par : Coumarine | 21/04/2011

Les commentaires sont fermés.