Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2009

Renouveau Pâques PRINTEMPS

Alléluia OK.jpg

 

Exultations Pâquiennes

*

Des chrétiens qui rient

*

Des chrétiens qui pleurent

 

             Plus je vieillis et plus je suis étonné, chaque année, de voir dans une partie du monde, des chrétiens, catholiques pour la plupart, faire des gueules d’enterrement pendant le carême et à  Pâques  se lamenter sur la crucifixion, et dans une autre partie du monde , d’autres chrétiens, orthodoxes pour la plupart, pratiquer aussi le jeûne purificateur, mais se réjouir bruyamment, faire des agapes et proclamer joyeusement « Christ est ressuscité »… !! 

 

Pourtant, pourtant, notre Maître à tous, je dis bien à tous, à tous ceux qui croient en quelque chose, que ce soit par l’intermédiaire d’une religion, d’une philosophie, ou d’une tradition, Jésus de Nazareth disait :

 

"Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense. Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra." (Matthieu 6:16-18).

 

Comme pour la plupart des grandes règles universelles de vie, TOUT est dit dans les Paroles du Christ… Les Paraboles, les Exhortations, les Béatitudes, les Prières, la Foi, l’Humilité, l’Espérance,  la Simplicité, le Respect des Humbles, les Cœurs Purs, la Résurrection, l’Amour du Prochain, les Banquiers chassés du Temple, l’Ostentation de la Communication, la Ruine des Temples Matérialistes, la Fin des Temps des Hominidés Terrestres, la Gloire du Serviteur Vigilant, l’Endurcissement des Cœurs Avides de Plaisirs Futiles, la Pentecôte, et le Commandement Unique de tous les Temps «  Aimez-vous les uns les autres »…

 

« Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus…. Puis encore un peu de temps et vous me reverrez…. »

 

La véritable finalité du temps de Pâques est là, après une longue période de jeûne, de réflexion, de prières, de méditations, de silence, d’écoute des cœurs, de perception des âmes, de communion des Esprits, de souffrances en accompagnant Simon de Cyrène, d’incompréhension effarée de la Crucifixion, de la descente aux Enfers du Samedi Saint, éclate la Bonne Nouvelle «  Alléluia, Christ est ressuscité »

 

Les Evangiles, par l’intermédiaire de Jean ( 16.16-24 ) traduisent exactement l’exultation qui peut s’emparer des Cœurs Purs après la longue période de réflexion spirituelle du Carême : « Vous êtes tristes à présent, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira, et personne ne pourra vous ravir votre joie. Ce jour là, vous ne m’interrogerez plus sur rien… »

 

Plus je vieillis, plus je pense aussi, mais sans amertume et sans volonté de convaincre le monde entier, à cette pensée de Gilbert Cesbron ( un écrivain un peu oublié et un homme super bien ) : «  Et si c'était cela, perdre sa vie : se poser les questions essentielles juste un peu trop tard ? » Avec le recul du temps ( la vieillesse ) et l’accumulation d’expériences vécues ou subies ( amour,  paternité, guerres, chômage, maladies, deuils…) , je crois de plus en plus, d’une part, que la plupart des humains dans ce monde matérialiste oublient complètement la part la plus importante de l’hominidé, la spiritualité, et d’autre part, que la plupart des êtres humains se font chier pour pas grand chose, ne serait-ce pour acquérir des biens matériels promis à la destruction plus ou moins rapide…. La question essentielle me paraissant depuis fort longtemps déjà : « Mais qu’est-ce qu’on fout sur la terre… ? Et en corollaire : essayons de faire fonctionner nos neurones par l’approfondissement de notre vie intérieure…. Ce qui débouche , un jour ou l’autre, sur un éblouissement spirituel et une sensation d’osmose avec toute la création…. »

 

Olivier Clément, penseur, croyant et théologien orthodoxe dit quelque part, et fort justement : «  le Christ est amour sans limites, il  n’est séparé de rien, d’aucun de nous, du commencement à la fin de l’histoire… « homme-maximum » il porte lui toute l’humanité…. Il meurt avec nous, nous ressuscitons avec lui… » « Alléluia et Alléluia… !! »

 

             L’Eglise Catholique, la vôtre peut-être, la mienne en tout cas…., offre en contrepoint un bien triste spectacle pour les commémorations de Pâques… Célébrer à n’en plus finir le Chemin de Croix, le Golgotha, la Crucifixion, c’est tout à fait justifié et bon pendant toute la journée du Samedi Saint, pour rappeler aux pauvres humains que nous sommes les souffrances morales subies par le Christ à cause de ses propres frères en religion, et rappeler aussi l’abominable supplice de la crucifixion qu’il a subi, comme tant d’autres habitants de la  Palestine de ce temps là…. Savoir si les habitants actuels de ces régions du Moyen-Orient ont réellement fait des progrès dans la lente progression de l’Humanité vers l’Humanisme…. ? J’avoue honnêtement, et en demande pardon à tous mes frères catholiques et à toute la hiérarchie sacerdotale ecclésiale, que le simple fait d’entrer dans une église et de suivre une célébration quelconque, me glace d’ennui et d’incompréhension…. Rien que de voir aussi tous ces gens raides, sérieux, infatués, compassés, faisant semblant de suivre une lecture ou un sermon, mais connaissant bien le cérémonial, un peu comme l’air des tables de multiplication, ce qui leur permet de lever et de s’asseoir quand il le faut…. !!   La Semaine Sainte catholique, alors là, n’en parlons pas, gémissements ajoutés aux Chemins de Croix…, prières votives ajoutées aux Rosaires répétitifs…, c’est une litanie sans fin de pleurs et de gémissements… !! Mais Bon Dieu, pardonnez-moi Mon Dieu, QUI mettra un peu de joie et d’allégresse dans la confession catholique …, qui fera que les catholiques soient un peu moins imbus de leur supériorité, car malheureusement, beaucoup d’entre eux continuent à considérer les membres des autres religions comme perdus dans les ténèbres des faux dieux…. !! Encore un gémissement perso sur la tristesse et l’égarement de l’enseignement de l’Eglise : sur les deux dernières revues paroissiales que je reçois, le gros titre de l’une est «  Bioéthique, de l’hôpital à la Biobanque » et sur l’autre «  Funérailles, les mutations nécessaires »…. , avec ça , réjouis toi Gaston, la Foi,  la Charité, L’Espérance vont remplir le cœur des hommes… !! A mon humble avis le rôle de l’église n’est pas de se mêler de social, de scientifique, de pognon ou de quéquette, mais de transmettre les Evangiles, purement et simplement, sans fioritures, de cœur à cœur, gratuitement et gracieusement, de faire en sorte que chaque chrétien sincère devienne un prêtre et puisse exprimer sa foi avec ses moyens, sa spiritualité et l’expression de la grâce divine.

 

               Un bon point quand même pour notre bon pape Benoît XVI, qui porte sur ses vieilles épaules un poids considérable, légué par la trouille de tous les jeunes cardinaux incapables de prendre la responsabilité du peuple de Dieu… Et de l’admiration pour la capacité extraordinaire de Benoît XVI pour la « communication », je mets au défi les plus grands spécialistes du marketing mondial d’atteindre les résultats obtenus par le pape au cours de son voyage en Afrique : il prononce deux ou trois phrases plutôt anodines sur l’emploi des capotes anglaises, pendant le voyage aller en avion, et en l’espace de quelques heures des centaines de milliers de journalistes,  propagent la sentence papale dans le monde entier… !! Les petits gnomes grotesques de la fameuse «  COMMUNICATION » matérialiste n’auront jamais assez de toute leur vie pour atteindre de tels résultats…., et encore, il leur faudra peut-être clamser d’abord, pour aller demander des conseils au Diable, Maître incontesté de la « COM » perverse et ….diabolique… du marketing…  !! Ce qui est encore plus extraordinaire, c’est que sur le fond du problème, Benoît XVI a entièrement raison : le préservatif n’est qu’un pis-aller (et retour) provisoire pour l’arrêt de la contamination du sida, l’unique solution réelle et solide est le retour du respect entre homme et femme, à la fidélité dans les couples, et surtout à une conception sentimentale des relations amoureuses parmi les plus jeunes… une longue attente du premier rapport sexuel n’a jamais nui à l’exaltation de ce qui constitue le plus grand plaisir des hommes et des femmes sur la terre… 

 

Quand les hommes vivront d'amour

Quand les hommes vivront d'amour
Il n'y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d'amour
Ce sera la paix sur la Terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Joyeuses Pâques à tous

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.