Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2008

" AIMER LA VIE "

momo 4.4.jpg

 

*

Prophètes de malheur

*

D’hier et d’aujourd’hui

*

VIVRE bon dieu… !!

 

Notes de journal. Patmos 1960 : «  Avec l’arrivée des touristes, Patmos perd son air sévère. Surtout le soir, quand tout le monde danse sur le pont du bateau ancré dans la baie… Je me demande qui a raison, en fin de compte, des imbéciles ou des prophètes… ? Je crois bien que ce sont les imbéciles. Là même ou Saint Jean a cru voir la fin du monde et a écrit l’Apocalypse, les touristes dansent le cha-cha-cha deux mille ans plus tard… Vraiment qui a raison… ?  Extrait de « Chemin d’écriture » de Jacques Lacarrière.

Les prophètes d’hier et d’aujourd’hui ont le même profil, ils constatent que les hommes sont invivables, teigneux, imprévoyants, et veulent absolument trouver des solutions en donnant la chiasse à ces pauvres humanoïdes déjantés…  Hier ils s’appuyaient sur l’idéal spirituel, aujourd’hui ils puisent leurs imprécations dans les pseudo-sciences du globe… Souhaitons que dans deux mille ans, nos descendants continuent à danser dans la baie de Patmos…. !!

Ceux qui ne se sentent absolument pas la fibre spirituelle et n’ont aucune vocation à se tourner vers la vie intérieure, voie royale d'une existence terrestre, n’ont pas à s’emmerder avec des préceptes religieux ou psychanalitiques : ils sont sur la terre pour vivre ce qu’ils ont envie de vivre… « Plutôt que de se torturer dans la pruderie, il est préférable de vivre sans aucune ascèse en profitant de l’existence au maximum, suivant ses goûts et son tempérament, ses dons et ses carences, sans complexes…. Qu’on se bourre de gâteaux si on aime les sucreries, qu’on s’abreuve d’alcool si on en éprouve le goût, qu’on choisisse la polygamie si un ou une seule partenaire semble insuffisant…. En étant conscient quand même des dangers des abus… Rien n’a tellement d’importance, si L’ON  EST VRAI »  Extrait de « Un Itinéraire » de Marie-Madeleine Davy.

  Chaque jour nos médias nous déversent des tonnes de prévisions climatiques apocalyptiques annoncées à force coup de scientisme aveuglant de certitudes, par des espèces de fanatiques écologistes… Chaque jour aussi toujours les mêmes super-médias nous infligent des tonnes de conseils et de leçons de morale, assénés doctoralement par toutes les maffias possibles de PSY en tous genres… Y-EN-A-MARRE, qu’on laisse les gens se démerder, vivre comme ils l’entendent, avec les joies et les risques que cela peut apporter… !!

 

 Et surtout, surtout que les gens du XXI me siècle arrêtent de se prendre au sérieux, bien faire son boulot pour gagner sa croûte, c’est une chose , en faire une religion, c’est une absurdité…

 

Philososyphons

Apocalypse de Jean

Apocalypse écologique

Professeur BOF

Epicurisme

Mémoire d’éternité

Commentaires

Tu es en forme aujourd'hui !
Bien vrai : j'hésite tous les jours à ouvrir le bouton de la télé ou de la radio (tu te souviens quand il fallait tourner un gros bouton qui crachotait...) tellement les "nouvelles" qui nous sont assénées sont assommantes.
dominique

Écrit par : papydompointcom | 24/11/2008

Ben ouais, y-a-des jours, ou il y en ras le bol.... !! Et le plus dur à avaler là-dedans, c'est que c'est nous qui payons....!!

Quelle nostalgie.... le " gros bouton du milieu " pour attraper " Radio Tour Eiffel " ou " Radio Andorre "... et aprés, il fallait peaufiner le rêglage en regardant le fameux " oeil magique ".... !!

Une seule solution : http://membres.lycos.fr/shadoks/histphilo.htm

Bonne semaine, sous la neige peut-être ?
Ici, c'est la flotte... !! maurice

Écrit par : maudub | 24/11/2008

"leçons de morale, assénés doctoralement par toutes les maffias possibles de PSY en tous genres…" Y en a d'autant plus MARRE que :
1-) ils nous chantent sur tous les tons qu'ils ne portent pas de jugement moral, mais des "diagnostics de "santé" : mensonge et hypocrisie à la base, c'est mal parti pour donner des leçons de morale
2-) ils finissent par être de véritables fléaux archi-toxiques, chacun s'abritant derrière leur inconscience morale pour justifier de la sienne
3-) et quand on tape du poing sur la table pour réfuter ces pseudo-leçons de morale, ils cherchent à y contraindre le récalcitrant par la force de la loi, puisqu'ils se sont mis la"justice" dans la poche.

À partir de là, même les gens qui veulent se démerder sans eux, ils les emmerdent : toujours par intermédiaires interposés. "Courageux" mais pas téméraires. Le risque ? Mot inconnu chez eux. La joie ? Chez eux, c'est un gros mot. Le boulot ? Plus que beaucoup d'autres, c'est VRAIMENT une religion pour eux. L'option inquisition est obligatoire. Le pire, c'est qu'ils diffusent le virus partout. De fait, il suffit d'écouter les conversations autour de nous : supprimons le sujet boulot... et à maints endroits il se fera un grand silence !...

Chut... aimons la vie, pas les morts vivants.

Écrit par : Michel de Tiarelov | 26/11/2008

de passage; bonne journée Maurice.

A noter que j'ai encore un vieil ampli-tuner qui nécessite un réglage fin avec aiguille et cadran...Je suis conservateur.

dominique

Écrit par : papydompointcom | 04/12/2008

Les commentaires sont fermés.