Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2008

ADORATEURS du SOLEIL

443346692.JPG

Les Néo-Adorateurs du Soleil

ou

La résurgence des Incas

ou

Héliopolis Man

Hier, j’ai lu dans « courrier de lecteurs » d’un grand journal du Sud-Ouest le cri d’indignation d’un lecteur ( que je  partage ) : « Sur la région Midi-Pyrénées, il manque un an de précipitations sur les quatre dernières années, ce qui fait un déficit global de 37 milliards de mètres-cubes d’eau, soit plus de trente fois le barrage de Serre-Ponçon ( le plus grand de France ). Nous courrons à la catastrophe. Il n’y a plus d’eau dans les Pyrénées, ni dans les lacs, ni dans les rivières, ni dans les nappes phréatiques. Et il se trouve encore des présentateurs météo des télévisions, assez bêtes, pour qualifier la pluie de « mauvais temps », le soleil de « beau temps », et des gens pour râler quand il y a trois jours de pluie….

Un soir, au journal de vingt heures, j’ai entendu la présentatrice des informations météorologiques annoncer fièrement «  demain et après-demain nous aurons deux jours de bonheur  avec le soleil, températures 6° au dessus de la normale… » Et quelques minutes plus tard, pendant le journal, un spécialiste à tête d’œuf sur-compressée, est  venu annoncer funestement «  la sécheresse est annoncée, nous sommes en déficit de pluie de 25% sur l’ensemble du territoire, des mesures de rationnement seront prises rapidement dans certains départements… »

Le « CULTE du SOLEIL » est devenu, depuis un demi-siècle, une religion à part entière en occident… Nous marchons vraiment sur la tête, en suivant bêtement les naturistes et autres cinglés adeptes de la quéquette au vent…  Encore, que des jeunes, belles et beaux, s’adonnent à l’adoration du disque solaire à poil, en s’exposant à beaucoup de risques pour mordorer leurs épaules et leurs seins… bon, ça peut se comprendre…le Roi Pausole n’aurait pas dit le contraire !! Mais voir des tonnes de chairs affaissées et obésifiées de vieux jouisseurs ou de grosses Suédoises   libidineuses s’étaler à la moindre occasion sur les plages, c’est un spectacle affligeant…. Et en plus tous ces gens là se prétendent écologistes, ne mangent que du BIO, prêchent le développement durable, mais dés qu’une bonne pluie bienfaisante nous arrose, ils se lamentent, gémissent et écoutent tous les bulletins météo pour savoir quand le soleil reviendra….

Lorsque l’on consulte Internet avec le terme « soleil », les sites sont innombrables et dithyrambiques…. Lieux de vacances idylliques, bronzage garanti, barbecues, chansons, activités sportives de toutes sortes, y compris le nudisme et le sexe… On a aussi toute les métaphysiques de l’astre solaire, les religions du soleil, les adorateurs de Râ, les cosmogonies solaires, les  sciences du soleil, les éclipses…. Par contre si l’on inscrit le mot « pluie », c’est le trou, à part quelques définitions de base sur les cycles de l’eau atmosphérique, la plupart des sites concernent le « stockage » des eaux de pluie, en bidons, en citernes, en cuves…

Rien ou presque sur l’absolue nécessité de l’eau et de l’humidité dans tous les cycles végétaux, il faut du soleil, c’est vrai, mais sans humidité, les plantes meurent… L’absence momentanée ou prolongée de pluie amène la sécheresse, l’aridité, la désertification, la mort en quelque sorte pour toute la nature, les végétaux d’abord, les animaux ensuite, y compris les hommes, trois exemples de densité de population sont très édifiants :

-         Sahara Occidental, climat désertique : 1 habitant au KM 2

-         France, climat tempéré : 98 habitants au KM 2

-         Bengladesh, régime des moussons : 1002 habitants au KM 2

Alors, les adorateurs du soleil, et en particulier les officiants du Dieu Météo, assez de vos sornettes et de vos imprécations contre la pluie bienfaisante et nourrissante… Avant de prendre ce boulot , les présentateurs devraient aller passer un mois à In-Salah, entre mai et août ( août 1931 : 53 ° ) et bien entendu, dans un logement sans climatisation…. Aujourd’hui, tous les systèmes d’alerte climatique sont en alerte, quelles qu’en soient les raisons, la température moyenne est en augmentation avérée( voir le fameux graphique dit « de la crosse de hockey » ), une des premières causes est l’augmentation du rayonnement solaire, et notre propre influence…. les poêles à charbon de nos grands mères et les cheminées d’usine réchauffent l’atmosphère aujourd’hui…. les centrales électriques à charbon des années cinquante et les gaz d’échappement des grosses Chevrolet vont booster les thermomètres demain… les climatiseurs, les piscines chauffées, les séche-linges et les 4X4 des Papy-Boomers vont faire exploser les maxima après demain….

Alors, il serait temps de mettre en pratique les recommandations des économiseurs d’énergie et surtout de modifier nos comportements quasi religieux d’adorateurs du soleil… Allons-nous attendre que les glaces du Pôle Nord aient disparues, que les glaciers fondent totalement, que la pollution de l’air grimpe en flèche, que toutes les rivières ne transportent plus que de la merde, que les poumons des enfants soient nécrosés par les particules de combustion, et, fléau terminal, signal fatal pour la nature, que les abeilles meurent par milliards… ?  Va-t-on continuer à aller se faire bronzer aux quatre coins du monde, en répandant dans l’atmosphère  des millions de tonnes de CO2 ou consommer des mégawatts nucléaires pour la bronzette artificielle… , non, il est temps de mettre le holà à la secte des néo-Incas, des adorateurs du disque solaire qui ne voient rien, n’entendent rien, ne sentent rien…. A part leur petit nombril …!!

Nuages et éclaircies

Le Dieu Météo

Naturisme

Naturisme 2

Bronzage

Bronzage express

Soleil et rayonnement

Dangers du bronzage

Les Incas

Empire du soleil

Soleil Dogon

La pluie

Hontologie de la pluie

Cycle de l’eau

Les faiseurs de pluie

Sécheresses

Désertification

In-Salah

Climat de 1000 à 2100

 

690244166.JPG
                                 

 

Commentaires

Il y a des moments dans la vie où on se demande s'il ne faut pas être dans la lune pour avoir les pieds sur terre ?

Bonne fin de semaine... sous le soleil ?

Écrit par : MDT | 04/04/2008

Saveur Piquante Maurice et avec raison.

Tendrement

Écrit par : Claude | 09/04/2008

Les commentaires sont fermés.