Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2008

La RINGARDISE

c680d96a893a9ef34582e2114b23a28a.jpg

La RINGARDISE

 

Un des termes les plus employés aujourd’hui, quand un soit-disant moderniste extrêmement intelligent et diplômé ne peut convaincre un réaliste formé sur le tas, et évidemment très, très bête, c’est le terme «  votre truc c’est ringard »

 

·        Les couples fidèles, c’est ringard

·        La politesse, c’est ringard

·        Les vacances en Auvergne, c’est ringard

·        Parler clairement, c’est ringard

·        La Fontaine, c’est ringard

·        Le rouge à lèvres, c’est ringard

·        Le drapeau français, c’est ringard

·        Le catholicisme, c’est ringard

·        Respecter le code de la route, c’est ringard

·        L’hygiène, c’est ringard

·        L’accordéon, c’est ringard

·        L’école, c’est ringard

·        Jaurès, c’est ringard

·        Fêter Noël, c’est ringard

·        La femme au foyer, c’est ringard

·        La fessée, c’est ringard

·        La lutte des classes, c’est ringard

·        De Gaulle, c’est ringard

·        Le respect des vieux, c’est ringard

·        La lecture de romans, c’est ringard

·        L’agriculture, c’est ringard

·        Le travail bien fait, c’est ringard

·        Faire confiance aux autres, c’est ringard…..

 

Dans les années 1950/1960, le ringard prototype, c’était  « LE PAYSAN », dans tous les domaines et dans toutes les circonstances, la personne qui ne suivait pas la mode ou contestait les modes de vie des grandes villes, était une fois pour toutes ringardisé, quand il avait été traité de paysan, on pouvait même ajouter et surenchérir par bouseux, plouc, débile ou arriéré…. Les grands pontifes de la ringardisation à outrance de l’époque, étaient les enseignants laïques, forcément progressistes et intelligents, qui prêchaient en permanence à tous les gosses encore plus ou moins campagnards, que les lendemains qui chantent seraient forcément apportés par l’instruction, l’hygiène, la mécanisation et le socialisme. Quand ils voulaient apporter des arguments massues à une démonstration de leurs connaissances, ils choisissaient toujours le contre exemple négatif du «  paysan »… Le «  paysan » était sale,  mangeait comme un cochon, vivait à côté de son tas de fumier,  traînait derrière le cul des vaches, lavait son linge une fois par an, ne quittait pas sa ferme des yeux, n’étaient jamais allé à Paris et ne savait même pas ce qu’était une baignoire, le chauffage central ou un aspirateur….Ce fut la première vague de «  modernisation » des braves gens : on jeta ou on brûla les bonnes vieilles tables et chaises en bois brut, on démolit les hottes dans les cuisines, on bazarda les vieux buffets Henry IV et les cuisinières en fonte, on jeta les éviers en grés naturel, et on acheta du «  moderne »… de la tôle, du formica, de l’acier, de l’électrique et de l’automatique….

 

La deuxième vague de ringardisation à outrance ce fut 1968, là ce n’était plus l’équipement matériel, l’instruction et l’hygiène qui avaient déjà démontré leur impuissance à rendre les gens heureux, ce fut la ringardisation des modes de vie et des mœurs des français, modes de vie et mœurs hérités de deux millénaires d’histoire et de christianisme… 

Inutile de préciser que ce texte est complétement ringard...... 

 

·        Le mariage devint ringard

·        L’honnêteté devint ringarde

·        La virginité devint ringarde

·        Les professeurs devinrent ringards

·        L’austérité devint ringarde

·        Le rôle de père devint ringard

·        Faire la cuisine devint ringard

·        Etre croyant ou prêtre devint ringard

·        Le sexe conjugal devint ringard

·        Le respect des autres devint ringard

·        La démocratie devint ringarde

·        Le bon sens devint ringard

·        L’éducation sévère des enfants devint ringarde

·        Savoir se tenir devint ringard …..

   

La porte était grande ouverte à la décomposition de la société française….. Ce que  l’on constate de visu pendant les années 2000… les progressistes des années 60 sont morts désespérés, les soit disant révolutionnaires de pacotille de 1968, sont devenus les plus féroces partisans du libéralisme aveugle ou croupissent dans quelques sectes écologiques ou hindouistes…. Le fondement profond de la société française, la liberté et la générosité du christianisme, qui en faisait l’une des plus agréables du monde, a presque été totalement éradiqué dans toutes les couches de la société…. Un être humain de bon sens et généreux, dans n’importe quel secteur d’activité, apparaît un peu comme Cyrano de Bergerac se baladant sur les Grands Boulevards un samedi soir….

  Ringardises à déguster

Le Blog, ringard ?

Ringardise et œufs mimosa

Fourre-tout ringard

Le rapport Ringard

Le slip, ringard ?

La bière c’est ringard

La France des Ringards

Ringard le muguet ?

Vous êtes ringards !!

                               

 

                         

 

Commentaires

Ils font chier... On ne peut faire ce qu'on aime sans se demander constamment si on n'est pas ringard?!

Écrit par : Manon | 19/01/2008

Te remercier de ton passage chez Pêle-mêle serait-il devenu ringard ? Je m'en voudrais. Au plaisir.

Écrit par : pierre | 21/01/2008

Et puis quoi de plus ringard de nos jours qu'un ex-soixante-huitard ?

Écrit par : Proton | 30/01/2008

Les commentaires sont fermés.