Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2007

FRANCE BOUFFONIERE

9e7c8cff23d2e3d7e0359ef35b9a0b4f.jpg

La France bouffonière

  Envoi : Ovide, exilé dans une région de réputation douteuse ( la Roumanie actuelle ), reçut une lettre d’un ami le plaignant d’avoir à vivre parmi des barbares…. «  C’est moi le barbare, répondit le poète, puisque je ne les comprends pas » …

               Sur le dernier numéro du «  Nouvel’Obs », il y a un article débile et d’une incroyable méchanceté intitulé «  Etes-vous un Néo-Beauf ? »…Mais qu’est-ce qu’un « beauf » selon les critères des journalistes parisiens «  c’est un Français vulgaire,  inculte et égoïste »… et ces mêmes journalistes qui se prétendent des gens hautement humanistes ont évidemment classé les « beaufs » comme ouvriers, artisans et petits commerçants….dont le modèle standardisé serait  le couple Bidochon…Vu de ma petite lucarne, les « beaufs » ou les « néo-beaufs » ça serait plutôt les journalistes High-tech du Nouvel-Obs, des privilégiés avides de réussite matérielle par tous les moyens, qui feraient bien de relire Ovide,  car ils ne savent rien des gens du peuple, à part ce qu’ils ont lu dans Sartre et Bourdieu… Les « néo-beaufs » aujourd’hui, ce sont les cohortes de petits bourgeois bacheliers formés par l’Education Nationale depuis trente ans, bêtes, méchants, agressifs, irrespectueux, totalement incultes, athées, ignorants tout de ce qu’est la France et de ce qu’était leurs parents… Les banlieues ont trouvé un terme beaucoup plus vivant et rabelaisien pour  désigner ces petits freluquets qui veulent imposer leurs mœurs dégradées à tout un peuple, ils les appellent des «  bouffons » et malheureusement  les pauvres têtes vides des jeunes Français, abandonnées par le christianisme, se laissent aller comme des moutons de Panurge vers toutes les modes barbares venus d’outre-atlantique et d’ailleurs.       

            La France serait-elle devenue une vaste Comédia’Dell’Arte ? Les fameux « bouffons »  ne seraient-ils que la partie émergée de l’iceberg «  bouffonien », comme il y avait l’univers « félinien »  … ? Maître Pantalone est-il devenu le Grand-Maître de la vaste comédie des  tartuffes de l’ENA, des Maîtres-Jacques libéraux ou socialistes, des Polichinelles des médias, des arrivistes syndicaux, des Tartarins écologistes,  des Crésus de la Banque,  des Machiavels des ONG,  … ? La partie émergée de l’ iceberg serait-elle constitué à 80% par les fameux « intermittents du spectacle » … qui seraient entre 400.000 et 500.000 individus, situation unique au monde … !! Un peu comme la plus grande entreprise kafkaïenne du monde , l’Education Nationale avec 1.000.000 de  salariés … !!

          Il y a bien encore quelques Arlequins poètes, quelques Pierrots obnubilés par les idéologies sociales obsolètes, quelques Colombines à la langue bien pendue, quelques chrétiens cherchant ou peut bien se trouver l’esprit de François d’Assises, quelques mystiques courant les retraites à la recherche du vrai Maître, quelques plombiers amoureux des robinets, quelques paysans croyant encore au caractère sacré de la création, quelques naïfs et quelques naïves croyant encore au bonheur  de vivre en France, fiers et fières d’être Français… Mais il faut se lever de bonne heure pour les trouver…

              Il y a encore quelques décennies, les Français étaient certes, un peuple bourré de défauts, composé pêle-mêle de ploucs, de beaufs, de vieilles badernes,   de cathos, de gaulois, de ritals et de polaks, de fachos  et de cocos, mais c’était un peuple, un vrai peuple bon enfant et vulgaire, généreux et radin, bosseur et roublard, aimant le travail bien fait et éventuellement prêt à se sacrifier… Aujourd’hui les français ne semblent plus avoir de défauts, selon les normes imposées par les psy et les néo-bourdieusistes , mais il semble aussi qu’il n’y a plus de peuple du tout, sinon un conglomérat  de bouffons associés essayant  de survivre dans un univers bouffonien, tout comme les personnages de l’univers fellinien…

         Alors ou est le fameux «  beauf » aujourd’hui ? Il me semble qu’il ressemble de plus en plus aux journalistes du « Nouvel-Obs », il est suffisant, orgueilleux, il sait tout dans tout, il est arriviste et envie les gens fortunés, il est barbare et athée, il méprise le petit peuple mais il se dit de gauche, il passe ses week-ends à Prague ou Reykjavik, il crache sur le gros rouge et s’asphyxie à la marijuana,    il pratique le Qi Cong et le Taï Chi Chuan, roule en énorme 4X4, il encense l’homosexualité et la pornographie, il se rengorge en pérorant dur la croissance durable, il « fait » le Congo, la Mongolie ou le Kamchatka,  il pleure les victimes mahométanes du Darfour, il fréquente les restaurants chics, il a complètement oublié que la France existait avant 1968 et que le véritable génie de la France est le génie du christianisme…

Bouffonneries et Beauffouneries

Ovide

Bouffons

Beaufs

Néo-Beaufs

Le bouffon

Dico du Beauf

Les derniers Koulaks

       

 

Commentaires

Le Nouvel Obs' est toujours prompt à insulter tout ce qui ne porte pas le label "PS" ou "SNES-FSU", c'est à dire tout ce qui n'est pas bourgeois-parisien-tendance. Et quand on sait que les pages de tous les magazines pour bobos (Elle, Marie-Claire, Psycho'Mag' ou le Nouvel Obs'...) regorgent d'incitations à l'achat des derniers joujoux à la mode et à l'adoption sans discussion de toutes les nouvelles modes, on en déduit que les nouveaux beaufs (tels que décrits par le NO) sont en partie ceux-là même qui ont eu les beaufs originels en horreur. Les journaux de gauche prennent leurs propres lecteurs pour des cons; mais après tout des gens capables de considérer comme maître à penser une girouette comme Jean Daniel ne méritent pas mieux.

Écrit par : Un Fantôme | 05/08/2007

Les commentaires sont fermés.