Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2007

DECROISSANCE DURABLE

7b3245bc7fc3e34b2d85f6aefeb8f482.jpg

Décroissance durable

Et

Croissance des Fonds de Pension

    Ecart de niveaux revenus (*) entre La Suisse (**) et le Mozambique. 

  En 1800 : 5 à 1

  En 2000 : 400 à 1

  (*) «  Richesse et pauvreté des Nations.  David S. Landes Ed. Albin Michel Paris  ( 2000) (**) Il pourrait très bien s’agir de la France…

 

Et cet écart ne fait qu ‘augmenter au fil des années… Notre bon ministre Bernard Kouchner disait récemment à propos du Darfour : «  aujourd’hui les moyens de communication font  que l’on sait tout ce qui se passe dans le monde, on ne pourra plus invoquer le motif de l’ignorance pour justifier notre incapacité à résoudre les scandales du monde … » Il semble que pour la misère et les écarts de revenus scandaleux, la communication soit en panne, y compris dans notre bonne société française, là, à notre porte !

Un très grand monsieur du XX me siècle, John Kenneth Galbraith ( 1908/ 2006 ) économiste, philosophe, humaniste, et humoriste à ses heures, a écrit une charge ironique et corrosive sur le comportement de notre société «  L’Art d’ignorer les pauvres »… Un petit livret signé du même auteur est fort éclairant sur l’état d’esprit de tous ceux qui se targuent de faire fonctionner la société occidentale «  Les mensonges de l’économie » Les ouvrages multiples de cet auteur  sont à lire par tous ceux qui prétendent se soucier de « social »…

Une des manifestations les plus écœurantes de la société occidentale est l’étalage scandaleux de richesse de la part d’un certain nombre de retraités… Voir déjà tous les hebdomadaires «  seniors » et les revues des Caisses de Retraite, on y parle que  de placements bancaires, de voyages, de cures thermales, de calculs de points, de legs aux descendants, de croisières au bout du monde, et comme c’est la mode on y ajoute un peu de cul. Un scandale encore plus criant est la rapacité des «  Fonds de Pension » de  retraités qui exigent des rendements de 20 à 30 % et sont en train de faire mourir des millions de gens traités comme des esclaves…A croire que les vieux du XXI me siècle ne sont que des paquets d’os, des estomacs, des comptes-chèques… pas trace d’âme, d’esprit, d’existence spirituelle quelconque… Sur la revue d’une Caisse de Retraite que j’ai lu récemment, et c’est ce qui a déclenché cette réflexion, à propos des aides pour les personnes en «  perte d’autonomie », qu’elles ne seront attribuées que pour des rentes inférieurs à 2670 € / mois ( 17500 francs )… Cela veut dire qu’un bon nombre de retraités ont des revenus supérieurs à ce montant ?  Cela me laisse pantois, étant retraité moi-même et loin de ce chiffre ( une seule retraite pour deux qui me permet de vivre sans avoir à demander l’aumône ), et alors que je connais beaucoup de rentiers du régime agricole qui survivent avec 600 € par mois…

Beaucoup de «  seniors » et de  « senioresses » branchés et nantis que je connais, se prétendent  écologistes et le jurent la main sur le cœur, mais pratiquement aucun d’entre ne sait que lorsqu’ils font un voyage en jet à la Réunion ou en Thaïlande, ils balancent chacun 4 à 5 tonnes de CO2 dans l’atmosphère… Ne parlons pas des centaines de millions perdus en chirurgie esthétique, uniquement pour que des vieilles aient la couenne tendue des yeux à la peau des fesses, et pour quoi faire ? Prétendre encore séduire quelques jeunes mâles, alors que ces pauvres vieilles carcasses ont leurs organes jouissifs morts depuis longtemps ….

Au rythme ou vont les choses, avec les millions de français payés au SMIG, les érémistes, les chômeurs,  et  la portion congrue de salaire versée aux Assurances Complémentaires, les retraités de 2020 ou 2030 vont être transformés en Mozambicains, par rapport aux retraites des cadres et des dirigeants….

Je comprends que des jeunes diplômés, conscients de leur valeur et des services qu’ils peuvent rendre à la société, exigent des salaires confortables, mais que des retraités qui ont une certaine expérience de la vie, se conduisent comme des goujats égoïstes,  ça me donne la nausée. Car, en plus, ce que beaucoup de retraités nantis semblent ignorer, c’est que ce sont les jeunes qui paient leurs retraites, qu’elles proviennes de la CNAM ou des Caisses complémentaires…

Notre société journalistique et parisienne a pris l’habitude de tirer à vue sur tout ce qui est qualifié de «  jeune », mais l’exemple donné par beaucoup de retraités est vraiment minable et néfaste, il y a là un égoïsme forcené,  dur, accapareur, mesquin, et si ce ne sont pas les vieux et les vieilles qui donnent l’exemple de la générosité,  qui pourra vraiment le donner ?

 Alors à quand la réalisation effective  sur la terre de la merveilleuse chanson de Raymond Lévesque «  Quand les hommes vivront d’amour » ? Je ne me lasse pas d’écouter  la phénoménale interprétation de cette magnifique chanson par Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois au cours d’un célèbre concert à la Fête Nationale du Québec. 

 

Quelques pistes savonneuses

Portail des seniors

Marché des seniors

Bel âge et débilité

Le minimum vieillesse

Seuil de pauvreté

John Kenneth Galbraith

Quand les hommes…

Darwinisme social

Voie des pauvres

Développement soutenable

 

 

  

                   

 

Du VIN et des ROSES

9f14125e168f12d1466288adf42c1ebc.jpg

Versons ces roses…

 

Versons ces roses prés ce vin,

Prés ce vin versons ces roses !

Et buvons l’un à l’autre, afin

Qu’au cœur nos tristesses encloses

Prennent en buvant quelque fin…

Pierre de Ronsard

 

HERISSON EXPLORATEUR !!

05928f463bd9a399abc60f2e9d7971e0.jpg

Un visiteur nocturne

 

Une nuit sereine de juin, il fait frais, la fenêtre est grande ouverte, aucun bruit ne vient troubler le silence, tout est paré pour assurer un sommeil calme et tranquille….

Pourtant , vers trois heures du matin, des sons bizarres me réveillent… J’entends des espèces de chuintements, pis des petits grognements saccadés, puis des grattements furtifs suivis de petits gémissements….

Comme tout s’arrête brusquement et que je suis à moitié endormi, je ne m’inquiètes pas plus, je reprends ma position de sommeil favorite et me réassoupis illico…

Mais un quart d’heure ne s’est pas écoulé que ça recommence….  Ma femme étant un peu enrhumé ces derniers temps, je me dis «  tiens , elle doit avoir du mal à respirer », j’allume discrètement une veilleuse, me penche vers mon épouse, mais non, tout va bien, elle respire normalement et dort tranquillement … Je me penche alors vers mon côté et aperçois  éparpillés en vrac sur la moquette, les livres et la bouteille d’eau habituellement rangés dans la table de nuit !!  Je me penche un peu pour regarder de plus prés et j’aperçois dans le fond du réduit une masse noire…. Je pense à une couleuvre lovée et immobile…

Pas trop rassuré, je me lève pour aller quérir une lampe de poche… Je reviens à pas feutrés, éclaire le fond de la case et m’aperçois qu’il s’agit d’un …hérisson !! Je suis allé  chercher alors une petite pelle de ménage en plastique , l’ai glissé délicatement sous le bestiau qui n’a pas réagi, puis ai transporté sire Hérisson au milieu du jardin…

Le lendemain matin, quand j’ai raconté à ma femme les péripéties de mes aventures nocturnes, elle avait l’air assez sceptique… mais je lui ai donné tellement de détails qu’elle a été obligé d’admettre qu’il y avait bien un hérisson,  à quatre heures du matin, dans la chambre …  Après nous avons longuement réfléchi pour savoir comment il avait bien pu entrer…. Nous avons supposé qu’il avait du pénétrer dans la véranda dans la soirée, se cacher derrière des pots de fleurs, puis le silence s’étant installé il avait du explorer la maison pour voir comment vivent les grands bipèdes humanoïdes, ou plutot chercher à manger …. Pour,  en fin de compte, aboutir dans le cul de sac de la table de nuit…. D’ou son affolement, ses cris, ses gémissements, son appel au secours en somme …

Nota pour les connaisseurs et les initiés : il y a effectivement une famille de hérissons qui vit dans mon jardin, mais je n’ai jamais pu trouver l’endroit  ou ils se sont établis … je sais qu’il y a une famille, parce qu’une nuit, étant sorti pour voir la couleur du ciel, j’ai aperçu deux petites boules noires au milieu du gazon, et , en m’approchant j’ai constaté qu’il s’agissait de deux jeunes hérissons !

Tout, tout, tout sur le hérisson