Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2006

CAUCHEMARS !!

medium_oiseau_noir.jpg

Impossible de sortir de l’immense ville, j’errais dans les rues, dans les avenues, sur les boulevards, mais impossible de me repérer : toutes les plaques  de rues étaient illisibles, leurs lettres étaient en désordre, ou apparaissaient sous forme d’idéogrammes bizarres….

 

 

A force de tourner, retourner, virer, repartir, reculer, parcourir, explorer, j’arrivais enfin à m’extraie de l’immense agglomération….mais à nouveau impossible de me diriger : tous les panneaux indicateurs étaient illisibles et incompréhensibles, les lettres étaient sans dessus dessous, ou apparaissaient sous formes de hiéroglyphes…

 

 

En désespoir de cause, je repérais ou se trouvait le soleil, déterminait approximativement le Nord, et décidais de rouler tout ouest pour tenter de trouver une agglomération…. Mais en fait, j’avais perdu le Nord …. Au fil des kilomètres l’affolement et le désespoir me gagnait, j’étais épuisé, suais à grosses gouttes, ne voyais plus rien… et boum, le choc, l’accident….

 

 

Ouvrir les yeux,  la gorge serrée par l’émotion, essayer de savoir ou l’on se trouve, bouger les bras, la tête, et revenir à la réalité en se rendant compte que l’on est dans son lit et que l’on vient de vivre un sacré cauchemar !!

 

 

Un verre d’eau, quelques pas dans la maison, et au lit, car il est trois heures du matin… Mais ce cauchemar m’a sérieusement perturbé, je n’arrive pas à fermer l’œil, je prends ma petite radio FM, mets les écouteurs, cherche une station de radio, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix…. Et le cauchemar recommence…… toutes les stations diffusent des chansons en anglais, en arabe, en Malinké, en Ouolof, en Khmer……pas une seule ne diffuse en français ….

 

 

En savoir plus

 

 

Le cauchemar

Caractères chinois

Hiéroglyphes

Musique arabe

Musique Malinké

Musique Khmer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.