Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2006

T.E.P

medium_ane_22_spleen.jpg
-

Avant l’avalanche des sujets croustillants et tapageurs provoqués par l’affaire du CPE et la ténébreuse affaire Clearstream, nos grands journalistes nationaux étaient branchés sur «  LA FIN DU PETROLE » : pendant deux ou trois mois nous avons été abreuvés et submergés de statistiques, de prévisions, de calculs prévisionnels, et d’innombrables colloques et discussions de «  spécialistes » !!

 

Dans une émission d’information du début avril 2006, maintenant bien connue de France 5,, un futur candidat écologiste à la Présidence de la République, prévoyait une catastrophe énergétique dans les trois semaines à suivre ( donc fin avril 2006 ) , parce que les pièges à pétrole sont épuisés et que la France ne pourra pas payer plus cher….Un autre prévoyait une pénurie totale dans quelques mois, un autre la disparition totale du précieux produit dans quelques années et un bouleversement de la civilisation bagnolistique, avec des millions de carcasses métalliques abandonnées le long des routes,  c’était plus palpitant  que n’importe quel roman de sciences fiction…

 

Mais le grand problème qui reste à résoudre, c’est comment remplacer l’énergie du pétrole dans les dix ou vingt ans qui viennent ?  Bon, déjà, au lieu de prendre la sacrée bagnole pour aller au travail, il faudra prendre le train, le bus ou le métro, oui, mais il faudra bien le faire marcher ces engins ? Pour la maison et l’électroménager, il y a les énergies renouvelables, le soleil, le vent, la terre, encore que le problème de stockage ne soit pas résolu…Mais pour tout le reste ? Les transports, l’industrie, les hôpitaux, les lieux publics, il nous faudra de l’ ELECTRICITE, et là, il ne s’agira plus de manifester pour ou contre le CPE, mais pour trouver un remplacement aux TPE !! ( chacun sait que cela veut dire «  Tonne Equivalent Pétrole » )

 

Pas question de refaire des centrales thermiques au charbon ou au fuel, c’est trop cher et trop polluant… Surtout pas de centrale nucléaire, c’est trop dangereux pour les générations du troisième millénaire… En occident on a apparemment épuisé les ressources hydrauliques des rivières, on pourrait revoir du côté des marées ? Il ne reste qu’une solution en attendant la solution de l’hydrogène : installer des éoliennes partout ou c’est possible, et nous sommes sauvés ?

 

Maiz’enfin, comme dirait Gaston Lagaffe, si la consommation des Français se maintient à 10 millions de M.W, il faudra environ 10 millions d’éoliennes pour remplacer les centrales …. En admettant que l’on puisse installer des machines sur la moitié du territoire métropolitain, cela fera 10 éoliennes à l’hectare…. Un peu touffue quand même et un peu bruyant aussi….ça ne sera pas la belle forêt de Tronçais avec ses fûts millénaires et le bruissement de son feuillage !!

 

Bataille des derricks

Planète éolienne

 

 

Les commentaires sont fermés.