Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2006

CITADELLE I

-
Car j'ai vu trop souvent la pitié s'égarer. Mais nous, qui gouvernons les hommes, nous avons appris à sonder leurs coeurs afin de n'accorder notre sollicitude quà l'objet digne d'égards....
IL fut un âge de ma jeunesse oû j'eus pitié des mendiants et de leurs ulcères. Je louais pour eux des guérisseurs et j'achetais des baumes. Les caravanes me ramenaient d'une île des onguents à base d'or qui recousent la peau sur la chair. Ainsi ais-je agi jusqu'au jour oû j'ai compris qu'ils tenaient comme luxe rare à leur puanteur....
-
Saint-Exupéry " Citadelle "

 

 

Les commentaires sont fermés.