Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2006

L'ASCENSEUR SOCIAL

medium_shadok16.jpg
-
Pendant des semaines nos grands journalistes et chroniqueurs nous ont abreuvé jusqu'à saturation, de la soit disant " panne de l'ascenseur social ".... La vraie question à se poser est de savoir s'il a jamais existé ce fameux ascenseur ? Et puis un ascenseur, ça monte trés vite, mais ça redescent aussi vite ....
On peut dire qu'il a existé un " escalier social ", qu'il fallait gravir avec beaucoup de travail, de tenacité, de persévérance, de courage, sans omettre les marches cassées et les fausses-trappes....Et, en plus, il fallait se faufiler dans la jungle des pistonnages, passe-droits, copinages et autres prévarications, est-ce que cela a jamais cessé dans le monde des humains ? Sommes- nous aujourd'hui plus naïfs qu'hier, ou plus hypocrites ?  

09:07 Publié dans Shadokisme | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Peut-être qu'on a seulement "l'impression" que c'était mieux avant. Avant la "crise" etc.

Écrit par : Sînziana | 09/02/2006

j'adore les rez de chaussée, j'ai bien assez de mon ascenceur morale,

relativement à tout surement autant bêtes et méchant, mais comme ce tout ne cesse de croître encore et encore, et que nous sommes beaucoup plus nombreux que nombreux, çà doit explosé le score du flipper de la connerie mon général.

un peu comme si le "ne plus croire en rien" ne servait qu'à faire de la place, du vide, pour mieux gober les énormités que l'on nous ressassent, juste comme ça, juste comme calmant, des sortes de mensonges de médicaments sociaux
et du coup "faire semblant d'y croire" pour ne pas se pendre ou pire allez faire une randonnée dans le Tarn avec une chatte en rut et un vieux général, euh quoi que? finalement ch'ui pas sur, ya des champignons ?

caporal jé

Écrit par : jérômedavid | 09/02/2006

Tout à fait d'accord ! Lors de discussions sociétales, j'ai toujours essayé de démolir ce concept d'ascenceur social qui pour moi ne veut strictement rien dire.
D'ailleurs rien que le terme "ascenceur" me fait mourir de rire. Comme si pour gravir des échelons il suffisait d'appuyer sur un bouton.
Si quelqu'un sait qui est le père de ce concept, merci de le faire savoir.

Écrit par : Klint | 09/02/2006

Les commentaires sont fermés.